Pourquoi les fans de Walking Dead ne méritent pas une bonne série

SERIES Décevante dans sa première partie, la saison 6 de The Walking Dead a repris sur de meilleures bases…

Benjamin Chapon
— 
Les nouveaux personnages de la saison 6 de The Walking Dead
Les nouveaux personnages de la saison 6 de The Walking Dead — G.Page/AMC

Avant toute chose, précisons que cet article ne contient pas (trop) de spoilers. Si vous avez cliqué, vous êtes probablement fans, ou du moins vous vous sentez vaguement concerné. Et vous faites donc partie de ces gens qui haïssent plus que tous les spoilers.

>> Lâcher une série en cours, ce n’est pas sale…

Les fans de The Walking Dead ont une obsession : « Qui va mourir ? » Le fan un peu plus évolué, celui qui a lu les comics dont est tirée la série par exemple, affine son désir en « Quand et comment va-t-il mourir ? » Voire, « Comment Untel va-t-il (elle) réagir à la mort de Bidule ? » Et c’est à peu près tout. Les débats entre fans de la série sont désolants. Ces derniers mois, la non-mort (agaçante, il est vrai) d’un des personnages principaux (genre Jon Snow dans Game of Thrones) aura été leur seul sujet de discussion.

Et à la fin, il meurt

Si on a les fans que l’on mérite, les producteurs de The Walking Dead ont vraiment un sale karma. Bien sûr, le succès éléphantesque de la série ne saurait se résumer à une poignée de fans les plus actifs sur les forums. Hélas, cette catégorie semble avoir un fort impact sur les choix des scénaristes et réalisateurs du show.



Depuis plusieurs saisons, la chaîne AMC choisit invariablement d’attiser la curiosité des téléspectateurs en suggérant que le prochain épisode allait être absolument terrible et qu’il y aurait… des morts. Sans déconner ? Des morts ? Dans une série horrifique suivant les aventures de survivants à une apocalypse zombie ? L’une des bonnes nouvelles de la saison 6 était que les personnages commençaient à intégrer que la mort est leur quotidien sans en faire tout un drame. Le téléspectateur lambda de The Walking Dead ne semble pas parvenu au même constat.

Et là, en fait, il est pas vraiment mort…

Après la diffusion de l’épisode lançant la deuxième partie de la saison 6, sanctionnée par la mort de trois personnages (très secondaires, genre Myrcella Barathéon dans Game of Thrones) et la mutilation d’un des personnages principaux (mais un peu secondaire quand même, genre Bran Stark dans Game of Thrones), les réactions de téléspectateurs s’éternisaient sur ces disparitions « choquantes ». Et comme il y a eu des morts violentes, la série jugée moribonde (haha) a été unanimement considérée comme revitalisée (hihi) par les fan-clubs.

AMC n’a donc aucune raison de changer sa formule : cinq ou six épisodes sans intérêt où on développe vaguement les personnages, puis un épisode choquant. A chaque fin de saison, un bon vieux cliffhanger. Et en début de saison, une grosse surprise et hop, un long flash back. Innovante et audacieuse à ses débuts, The Walking Dead est devenu une machine à reproduire ses schémas. Contrairement à ses personnages, qui doivent s’adapter pour survivre, la série doit se répéter pour rassurer son audience toujours plus large.

Mais c’est pas un mort-vivant non plus

Lancée la même année que Game of Thrones, The Walking Dead avait séduit avec la même promesse : aucun personnage n’est hors de danger. Ce contrat a été plusieurs fois bafoué. Récemment les téléspectateurs ont été laissés dans l’incertitude pendant plusieurs semaines à propos d’un personnage en très sale posture. AMC a pris le risque de focaliser encore un peu plus l’attention des fans sur cette question. Pendant ce temps-là, l’intrigue patinait.

L’épisode diffusé dimanche 21 février aux Etats-Unis (et lundi 22 en France sur OCS) voit un couple se former parmi les personnages centraux (genre Tyrion et Daenerys dans Game of Thrones). Evidemment, le sujet a été longuement débattu dans la nuit de dimanche à lundi sur les forums de fans. Cette romance pourrait marquer un nouveau départ pour la série, bouleverser l’équilibre entre personnages, instaurer une nouvelle esthétique, retrouver un climat intime et anxiogène. Mais parmi les fans, très vite, les débats ont tourné autour de la question : « Si elle meurt, ça serait vraiment hyper triste… »