VIDEO. «Le jour où Beyoncé est devenue noire»: Une vidéo satirique devient virale

ETATS-UNIS Un sketch de l’émission de divertissement américaine « Saturday Night Live » se moque des réactions choquées au dernier clip, engagé, de la chanteuse

M.C.

— 

Le sketch «Le jour où Beyoncé est devenue noire» au Saturday Night Live.
Le sketch «Le jour où Beyoncé est devenue noire» au Saturday Night Live. — Saturday Night Live

« Chéri, viens voir ! crie une femme devant sa télévision. - Qu’est-ce qu’il y a ? - Je crois que Beyoncé… est noire ! », s’exclame-t-elle avec une mine horrifiée. En trois minutes, le sketch caricature les réactions choquées de l’Amérique blanche après la performance de Beyoncé lors du Superbowl, en forme d’hommage au mouvement « Black Lives Matter ». Diffusée vendredi soir dans l’émission humoristique Saturday Night Live, la vidéo humoristique est rapidement devenue virale sur internet : lundi matin, le compteur affichait près de 20 millions de vues sur la page Facebook du SNL.

Cet engouement, à la mesure de la tempête médiatique qui s’est déchaînée ces derniers jours autour de la chanteuse, montre bien le malaise des Etats-Unis devant le nouveau titre de Beyoncé, intitulé Formation. La chanson et son clip dénoncent le sort des habitants noirs de La Nouvelle-Orléans pendant l’ouragan Katrina et les brutalités policières, tout en célébrant la beauté noire et la culture afro-américaine. « J’ai gagné tout cet argent mais mes racines ne m’ont jamais quittée », y scande celle qui est née à Houston, au Texas, de parents originaires de Louisiane et d’Alabama, deux Etats du sud américain au passé esclavagiste.

Manifestation anti-Beyoncé

La chanson, où Beyoncé évoque aussi les Black Panthers, mouvement radical noir de lutte pour les droits civiques, est très loin du registre consensuel de la chanteuse. Elle s’est attiré des louanges mais aussi une avalanche de critiques, caricaturées dans le sketch du SNL sous la forme de cette population blanche découvrant que l’artiste qu’elle connaît est noire. Certains ont appelé sur internet à boycotter la chanteuse, tandis qu’une manifestation anti-Beyoncé est annoncée pour mardi.

Le clip de Formation :

Sur Facebook, des membres de l’Association nationale des shérifs ont même dit avoir baissé le volume et tourné le dos au téléviseur dimanche lors d’une convention pendant sa prestation, en signe de protestation, tandis que l’ancien maire républicain de New York, Rudy Giuliani, a regretté que la chanteuse n’ait pas tenté de faire passer un message d’unité et d’appeler la communauté afro-américaine à respecter plus la police. La polémique n’a en tout cas pas fait perdre le sens des affaires à Beyoncé, qui, quelques instants après le Super Bowl, a annoncé une tournée de 40 dates en Amérique du Nord et en Europe.