« La Chaussure sur le toit », de Vincent Delecroix (Gallimard) « Le Contemplateur », de Stéphane Héaume (Anne Carrière) « No et moi », de Delphine de Vigan (Lattès) « Talk talk », de T.C. Boyle (Grasset)

- ©2007 20 minutes

— 

Notre pari de la rentrée : à partir de l'anecdote d'une chaussure abandonnée sur un toit, surgit un moment de littérature à la fois intelligent, profond et jubilatoire.

Une ambiance à la Chabrol, un commerçant aux allures de criminel sexuel, et finalement une tout autre histoire. L'auteur confirme le grand talent annoncé par Le Fou de Printzberg.

Un joli livre pour se faire du bien : à travers l'histoire de deux adolescentes, l'une surdouée et l'autre SDF, l'auteur raconte avec beaucoup de finesse le difficile apprentissage de la vie.

Un livre visionnaire signé par un maître du roman à l'américaine. Sur le thème de l'usurpation d'identité, il entraîne le lecteur dans une époustouflante chasse à l'homme.