Gadoue et gros son jusqu'aux oreilles

©2007 20 minutes

— 

Il y a un élément qui distingue Rock en Seine des autres festivals de rock, outre son excellente programmation : la boue. Une mare de gadoue devant la grande scène fut ainsi un indicateur assez précis du degré d'enthousiasme des festivaliers. Vendredi, ils hésitaient franchement à salir leurs bottes customisées devant le rock mollasson de Mogwai. Plus tard, la pop aux accents folk et country des Shins a inspiré quelques kamikazes. Enfin, The Hives, en costards noirs et chaussures blanches impeccables, puis Arcade Fire, derrière un décor de néons rouges, ont signé des sets sans surprise mais efficaces, et poussé leurs fans à patauger gaiement. Le véritable émoi de ce vendredi était à chercher du côté des deux autres scènes, avec le retour fracassant des vétérans du rock indé, Dinosaur Jr ou le show déglingué des Noisettes et de leur chanteuse Shingai Shoniwa et sa couronne de plumes.

Samedi, le soleil n'avait asséché ni la boue ni la soif de rock des visiteurs. Le chanteur pop Jarvis Cocker a même dédié un titre à un festivalier qui pataugeait dans la gadoue et a conclu sur une étonnante reprise de Paranoid de Black Sabbath. Il a ensuite rallié le public pour applaudir le retour de Jesus & Mary Chain. Il y a été rejoint par les Brésiliennes de CSS. Leur set achevé, les starlettes trash de l'électro-punk ont couru écouter l'un des shows les plus marquants de l'édition 2007. Sous une lune presque pleine, Tool a clos la soirée avec son métal progressif et angoissant. En coulisses, quelques peoples se remettaient de leurs émotions : Katerine, méconnaissable quand il n'est pas peint en bleu de la tête au pied, Gonzales et « Julien-de-la-Nouvelle-Star ».

Dimanche, les festivaliers ont sagement attendu Björk devant une programmation très rap. Kelis, top bleu paillettes et collants verts, a enflammé le public. Comme le rappeur-pop Just Jack, et contrairement aux débonnaires rockeux Kings of Leon, elle a appris aux festivaliers l'art de frapper dans les mains et du pied.

Sur www.20minutes.fr

Rock en Seine en diaporama