Festival d'Angoulême: Il n'y a plus aucun nommé pour le Grand Prix

BANDE DESSINÉE L'organisation a décidé de laisser les votants choisir librement le lauréat ou la lauréate...

Fabien Randanne

— 

Marjane Satrapi au Festival de Rome en 2012.
Marjane Satrapi au Festival de Rome en 2012. — TIZIANA FABI / AFP

EDIT 14h50 : Un communiqué de presse du Festival d'Angoulême a infirmé l'information d'Europe 1. «Aucune liste de noms de créateurs/créatrice du 9e art» ne sera proposé au vote. Les auteurs votants devront « choisir, en toute liberté, le nom du confrère ou de la consœur qu’ils/elles souhaitent élire en tant que Grand Prix», a annoncé l'organisation du Festival dans un communiqué.


Après la polémique l’accusant de sexisme, le Festival d’Angoulême a promis mercredi d’ajouter des auteures de BD à la liste – jusque là exclusivement masculine – des artistes nommés pour le Grand Prix de l’édition 2016.

Europe 1 révèle ce jeudi que l'Américaine Linda Barry (Mes cent démons ! ...), la Canadienne Julie Doucet (L'Affaire Madame Paul...), la Japonaise Moto Hagio (Le Cœur de Thomas...), la Française Chantal Montellier (Le Procès...), la Franco-iranienne Marjane Satrapi (Persepolis, Poulet aux Prunes...) et la Britannique Posy Simmonds (Tamara Drewe...) sont désormais des lauréates potentielles pour ce prix honorant l’ensemble d’une carrière.

 

Rejoindre Florence Cestac au palmarès

Mardi, l'organisation avait dévoilé une liste de trente nommés, tous des hommes, pour le Grand Prix 2016. Une annonce qui a indigné le Collectif des créatrices de bande dessinées contre le sexisme et conduit dix des auteurs nommés, dont Riad Sattouf et Joann Sfar, à demander à être retirés de la liste.

Florence Cestac, l'auteur du Démon de midi, est, jusqu'ici, la seule femme à avoir été récompensée d’un Grand Prix dans la cité charentaise en 42 éditions. Le 43e Festival de la BD d’Angoulême aura lieu du 28 au 31 janvier.