Faute de femme, Riad Sattouf cède sa place sur la liste des nominés au grand prix d'Angoulême

BANDE-DESSINÉE L’année passée, l’auteur de «L’arabe du Futur» avait remporté le Fauve d’Or lors du même festival…

H.S.

— 

Riad Sattouf prépare déjà un nouveau film, «?d'humour mais pas sur l'adolescence?».
Riad Sattouf prépare déjà un nouveau film, «?d'humour mais pas sur l'adolescence?». — BALTEL / SIPA

L’auteur du désormais célèbre « Arabe du Futur », Riad Sattouf, a réagi à la publication de la liste des nominés au Grand Prix d’Angoulême 2016 du Festival de BD le plus célèbre de France. Décerné pour couronner la carrière d’un auteur, ce grand prix est l’une des récompenses les plus prestigieuses du genre.

Or cette année, aucune femme ne figure dans la liste des nominés. Un choix qui a donné naissance au hashtag #WomendoBD sur Twitter et qui a provoqué la colère de certaines dessinatrices qui ont appelé au boycott de l’événement.

Mais les femmes n’ont pas été les seules à s’indigner. Riad Sattouf a ainsi annoncé sur sa page Facebook sa décision de se retirer de la liste des nominés, au profit d’une femme. « Il se trouve que cette liste ne comprend que des hommes. Cela me gêne, car il y a beaucoup de grandes artistes qui mériteraient d’y être », a écrit l’auteur.

Bonjour ! J’ai découvert que j’étais dans la liste des nominés au grand prix du festival d’Angoulême de cette année….

Posté par Riad Sattouf sur mardi 5 janvier 2016