Les candidates de Miss France 2016 en "mères Noël".  AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN / AFP / PHILIPPE HUGUEN
Les candidates de Miss France 2016 en "mères Noël". AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN / AFP / PHILIPPE HUGUEN — AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN / AFP / PHILIPPE HUGUEN

SOURIRES

Miss France 2016: Les cinq moments WTF du concours

Plusieurs moments étonnants ou amusants ont marqué le concours de Miss France 2016 qui se tenait à Lille ce samedi…

Il y avait des maillots de bain, des chignons aussi noués que les estomacs des candidates, un Jipé Foucault inamovible et une heureuse élue en pleurs. Autrement dit, c’était un concours de Miss France semblable à n’importe quel autre. Enfin, à quelques exceptions près. Voici les instants étonnants ou WTF qui ont fait le sel de cette édition

  • Une chute dans le peloton

C’est l’une des plus grosses craintes des miss. Et aussi le moment que guette le téléspectateur un brin pervers… La chute, la gamelle, le gadin, le vautrage. Ce samedi, ça n’a pas manqué. A peine le show avait-il commencé que Miss Roussillon a trébuché sur la scène du Zénith de Lille.

 

Rassurons tout le monde : la jeune fille va bien et a pu assurer les chorégraphies suivantes.

  • Le jury se fait remarquer

Au milieu de toutes ces reines de beauté, le roi autoproclamé de la soirée, c’était lui : Jean Paul Gaultier. Le président du jury a débarqué sur scène avec son diadème, son écharpe « Mister Gaultier » et son iconique marinière…

 

Kendji Girac, membre du jury, n’est pas non plus passé inaperçu d’un point de vue vestimentaire.

Qu’il passe son samedi à faire des travaux de peintures, soit - les stars sont comme nous après tout. Mais il aurait pu prendre la peine de se changer avant de se présenter face aux Miss…

  • Miss Provence ruine ses chances de victoire toute seule comme une grande

Miss Provence faisait partie des favorites. Elle a terminé troisième dauphine alors qu’elle aurait peut-être pu espérer un meilleur résultat…

 

Plutôt naturelle lors de l’épreuve des présentations face à Jean-Pierre Foucault (certes, la spontanéité est une notion toute relative dans un concours de Miss France) elle aurait pu en rester là. Mais non : elle a eu l’idée de reprendre le micro pour déclarer : « Ce n’est pas facile de se présenter quand il y a des millions de gens qui vous regardent. » Pour une aspirante Miss France, ça la fout mal. Et Twitter ne l’a malheureusement pas épargnée…

 

  • Des maillots de bain qui auraient fait enrager Geneviève de Fontenay

Ceux qui ont zappé sur TF1 pile au moment dit du « défilé des miss en maillot de bain mère Noël » ont dû se demander s’ils n’avaient pas appuyé par inadvertance sur le bouton de la quatrième chaîne.

 

Il est vrai que le bikini n’est pas, a priori, la tenue la plus adéquate pour vivre en Laponie et que ce tableau avait de faux airs de soirée déguisée graveleuse. Mais après tout, pourquoi pas ? Quelques instants plus tôt, les candidates ont bien été invitées à parader en super-héroïnes… et en maillot une pièce. Histoire d’aller piquer une tête à la piscine après avoir sauvé le monde ?

 

  • De la neige. Trop de neige

Revenons-en à nos mères Noël. Décidée à suivre sa propre logique improbable, la mise en scène a choisi de combiner maillots deux pièces et chutes de neige. Magie de la télévision, les flocons n’étaient pas réels, mais on était à deux doigts de retrouver les membres du jury emportés par une avalanche.