Pluie et cinéma ont fait un carton en juillet

— 

Daniel Radcliffe, l'acteur incarnant Harry Potter à l'écran, a connu une nouvelle consécration mercredi en faisant son entrée à la National Portrait Gallery de Londres.
Daniel Radcliffe, l'acteur incarnant Harry Potter à l'écran, a connu une nouvelle consécration mercredi en faisant son entrée à la National Portrait Gallery de Londres. — Murray Close AFP/WB/Archives

La faute à une météo capricieuse ? Toujours est-il que la fréquentation des salles de cinéma a bondi de 58% en juillet par rapport au même mois de l'année précédente, atteignant 16,05 millions d'entrées contre 10,17 millions un an plus tôt, a indiqué vendredi le Centre national de la cinématographie (CNC), dans un communiqué.

Cette hausse s'explique en partie par le succès de plusieurs films américains, à commencer par «Harry Potter et l'ordre du Phénix», sorti le 11 juillet, a expliqué le CNC. Le troisième volet des aventures de l'ogre vert «Shrek», de même que «Die Hard 4» avec Bruce Willis puis, fin juillet, «Les Simpson», ont également attiré les spectateurs français.

Sur les sept premiers mois de 2007, la part de marché des films français a reculé, à 39% contre 44,5% pour la période correspondante de 2006. A l'inverse, celle des films américains a progressé, atteignant 47,9% contre 45,1% un an plus tôt.