«Un long dimanche de fiançailles» n’est pas français

CINEMA Le Conseil d’Etat en a décidé ainsi...

P. K.

— 

«Un long dimanche de fiançailles» n'est finalement pas un film français.
«Un long dimanche de fiançailles» n'est finalement pas un film français. — DR

Un film en français, une héroïne française (Audrey Tautou), un réalisateur français (Jean-Pierre Jeunet), une coproduction TF1, «Un long dimanche de fiancailles» est donc un film français ? Et bien non, en a décidé le Conseil d’Etat, mettant fin à un marathon judiciaire de quatre ans.

Le Conseil d’Etat a confirmé le jugement du tribunal administratif, puis de la cour administrative: le film n’est pas français car la société de productions, 2003 Productions, est contrôlée par l’américain Warner.

Cinq Césars quand même

Conséquence, une subvention de 8 millions d’euros passe sous le nez des producteurs, alors que l’«Alexandre» d’Oliver Stone, avec Colin Farrell et Angelina Jolie, tourné en anglais au Maroc, a bénéficié de subsides du CNC, «grâce à la présence de producteurs européens, dont Pathé» , a expliqué la commissaire du gouvernement.

La polémique avait déjà éclaté lors de la cérémonie des Césars. Les organisateurs refusaient au départ d’inscrire «Un long dimanche de fiançailles», pour le même motif. Le film avait au final emporté cinq statuettes.