VIDÉO. Attentats à Paris: Nekfeu rend hommage aux victimes dans «Le bruit de ma ville»

MUSIQUE Nekfeu a été particulièrement bouleversé par les attentats du 13 novembre...

F.R.

— 

Image extraite du clip «Le bruit de ma ville».
Image extraite du clip «Le bruit de ma ville». — Kespey & O.T.T.

Après l’attaque terroriste du 7 janvier, Nekfeu avait battu sa coulpe. Lui qui, un an et demi plus tôt réclamait, dans une chanson collective, Marche, « un autodafé contre ces chiens de Charlie Hebdo », avait présenté publiquement ses « sincères condoléances aux familles et proches des victimes de la tuerie sauvage qui a eu lieu (…) au siège de Charlie Hebdo. »

« Mes intentions de l’époque n’étaient évidemment pas de m’attaquer aux personnes sous quelque forme que ce soit, mais de me positionner en utilisant la liberté d’expression à égale provocation de celle revendiquée par le journal et ses auteurs », s’était également justifié le rappeur.

« Mon pote est mort là sans même me dire "Au revoir" »

Pas de polémique cette fois-ci. Nekfeu, qui a été particulièrement bouleversé par les attentats du 13 novembre -il avait ainsi participé au projet de radio éphémère de Christine and the Queens- rend ce vendredi un hommage aux victimes avec un titre intitulé Le bruit de ma ville.

« Bercé par le bruit des sirènes, la symphonie des balles résonne dans ta ville (…) Des cauchemars et la nuit je dors mal, car mon pote est mort là comme si c’était normal. Mon pote est mort là sans même me dire "Au revoir" », rappe-t-il, au côté de Phénomène Bizness.

Ce morceau est disponible sur la réédition de son album à succès Feu et le clip a été mis en ligne ce vendredi.