«Le jardin de minuit» (extrait)
«Le jardin de minuit» (extrait) — Édith & éditions Soleil 2015

BD

Salon du livre de Montreuil: Une pépite pour «Le jardin de minuit» et un coup de jeune pour Edith

« Le jardin de minuit », roman graphique signé Edith, a reçu la pépite BD/Manga du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil qui ouvre ses portes début décembre…

Edith risque de se souvenir longtemps de son premier album de bande dessinée « en solo » ! Car après avoir connu, lors de sa sortie en avril dernier, un gros succès critique, voilà que son adaptation graphique du roman « Le jardin de minuit », de l’auteure britannique Philippa Pearce, s’est vue auréoler mardi soir de la prestigieuse « Pépite BD/Manga » du 31e Salon du Livre et de la Presse jeunesse de Montreuil qui débute dans une semaine.

>> A lire aussi : Les meilleurs livres jeunesse 2015 sont…

Jointe ce mercredi par 20 Minutes, l’illustratrice a confessé qu’elle ne s’attendait pas du tout à une telle distinction. « D’autant moins que je n’ai pas réalisé cet album en pensant qu’il s’adresserait uniquement à la jeunesse », précise-t-elle, car selon elle, « il possède plusieurs niveaux de lecture et les adultes peuvent autant l’apprécier que les enfants. J’ai moi-même lu – et adoré – le roman dont la BD s’inspire, à l’âge adulte ».

L’adaptation d’un classique de la littérature anglaise

Pour rappel, Le jardin de minuit (Tom et le jardin de minuit, en version originale), classique britannique écrit en 1957, met en scène un jeune garçon apparemment capable de passer d’une époque à une autre… A moins qu’il ne navigue entre rêve et réalité ?…. Sous les pinceaux experts d’Edith (qui illustre bandes dessinées et livres pour la jeunesse depuis près de 25 ans), le texte de Philippa Pearce, légèrement « modernisé », se pare d’une une profondeur aussi inédite que remarquable.

« L’idée d’adapter une œuvre littéraire m’a été proposée par mon éditrice », souligne Edith. « Ça m’a naturellement poussée à travailler seule, ce que je n’avais jamais fait et… j’ai adoré ça ! D’autant plus que l’adaptation a été plus facile, plus évidente que je ne l’imaginais, car j’avais lu le livre plusieurs fois et je savais exactement ce que je voulais en montrer. Je n’ai fait que suivre mes envies ».


Aujourd’hui, Edith se pose en observatrice attentive de la carrière de son livre : « L’album était déjà en cours de réimpression, ce qui signifie qu’il avait plutôt bien marché en librairie, mais l’intérêt des lecteurs aurait fini par décliner ; cette pépite va certainement relancer les ventes. Et si ce prix estampillé « jeunesse » détourne d’éventuels lecteurs adultes, les parents qui l’offriront à leurs enfants pourront aussi le découvrir, ce qu’ils n’auraient peut-être pas fait dans d’autres circonstances… »

« Le jardin de minuit », par Edith (d’après le roman de Philippa Pearce) - éditions Soleil, 17,95 euros