Trois sites pour vivre au rythme des festivals

AA

— 

Pas le temps ni l’argent pour vous rendre aux festivals estivaux? Voici trois sites qui permettent de suivre, à la maison, des concerts de qualité en live ou presque.
Petite sélection pour ne pas en perdre une miette.

La pianiste Martha Argerich et le chef d’orchestre Nelson Freire servis sur un plateau.
Pour la première fois, le Festival de Verbier, en Suisse, diffuse ses concerts gratuitement en ligne. Qualité sonore irréprochable et gros plans sur les musiciens: la musique classique est à portée de clic. «Si la musique classique ne va pas sur le Net, elle se coupera d’une génération», analyse Hervé Boissière, responsable de l’opération, dans laquelle a été investi 1,6 million d’euros. Le résultat en vaut la chandelle.

Rare et live.
Le Paléo festival, également en Suisse, diffuse aussi des extraits des concerts à l’affiche. Parmi les vidéos disponibles, celles de Joey Starr, Clap Your Hands Say Yeah et Björk valent le détour. Des artistes qui ne sont pas si souvent programmés dans les festivals de l’hexagone. En outre, la réalisation est jolie, ce qui ne retire rien à l’ensemble.

De la danse et du rock dans l'arène.
Les Nuits de Fourvière, un festival sur les hauteurs de Lyon, s’est doté d’un blog sur lequel pullulent des vidéos (interviews backstage d’Arcade Fire ou de Keren Ann backstage, extraits du concert d’Arno ou vidéo des répétitions du spectacle de flamenco de María Pagés). «Le plus difficile, c’est d’obtenir l’accord des artistes pour que l’on puisse filmer leurs concerts», glisse-t-on en coulisses. Certains, comme Damon Albarn et son groupe The Good, The Bad and The Queen, ont refusé. Dommage.