Un été à l'ombre des salles obscures

— 

Pour vous rafraîchir (ou vous réchauffer) dans les salles obscures, voici nos 11 longs métrages favoris en juillet et août.

« Hot Fuzz » (18 juillet)

Un flic citadin et psychorigide bouleverse la vie d’un village apparemment paisible en traquant un tueur en série. L’équipe de Shaun of the Dead est de retour pour un polar virtuose entre action à l’américaine et humour british.

« Transformers » (25 juillet)

Deux races d’extraterrestres s’affrontent sans merci dans ce film de science-fiction. Michael Bay, réalisateur d’Armageddon, The Rock et Pearl Harbor, multiplie les combats entre robots pour cette adaptation d’une ligne de jouets nippo-américains. Le scénario est minimaliste, mais le spectateur en prend plein les yeux.

« Les Simpson, le film » (25 juillet)

La célèbre famille connaît bien des déboires lorsqu’Homer pollue accidentellement le lac de leur petite ville. L’humour ravageur de Matt Groening passe bien sur grand écran. Les amoureux de la série ne seront pas déçus car la dérision et l’émotion affleurent pour fêter dignement les 20 ans des Simpson.

« Ratatouille » (1er août)

Un souriceau s’allie à un gâte-sauce maladroit dans la cuisine d’un grand restaurant parisien. Brad Bird mène la danse de cette production Pixar magique et drôle qui sublime la Ville Lumière tout en mettant le spectateur en appétit. Le réalisateur a vraiment mis les petits plats dans les grands pour ce conte gastronomique en images de synthèse (lire ci-dessous).

« Mise à prix » (1er août)

Une bande de tueurs à gages rivaux tentent de régler son compte à un mafieux félon terré dans un hôtel. Joe Carnahan, remarqué avec Narc, signe un thriller aussi virtuose que déjanté.

« La fille coupée en deux » (8 août)


Claude Chabrol offre un beau rôle à Ludivine Sagnier, déchirée entre l’écrivain François Berléand et le jeune milliardaire Benoît Magimel. Le cinéaste brosse de nouveau un tableau réjouissant de l’hypocrisie bourgeoise.

« Les 4 Fantastiques et le Surfer d’argent » (8 août)
Les super héros légendaires affrontent le mystérieux Surfer d’argent dans cette aventure fidèle aux comics de Stan Lee et Jack Kirby. Les effets spéciaux sont rois dans ce film d’action de Tim Story.

« Planète Terreur - Un film grindhouse »

(15 août) Des zombies venus d’une base militaire texane sèment la panique dans une petite ville. Robert Rodriguez rend un hommage réjouissant au cinéma d’horreur dans ce second volet du programme Grindhouse, inauguré par Boulevard de la Mort de Quentin Tarantino.

« Caramel » (15 août)

Ce premier long-métrage de Nadine Labaki livre des portraits de femmes caustiques en montrant la vie quotidienne dans un salon de coiffure de Beyrouth. Cette jolie chronique est à découvrir.

« Hairspray » (22 août)
Adam Shankman porte à l’écran une comédie musicale de Broadway inspirée d’une comédie de John Waters. Les rivalités de deux jeunes filles qui rêvent de devenir stars de la télévision servent de prétexte à des ballets joyeusement kitsch menés par un John Travolta travesti en femme.

« Trois amis » (22 août)

Les relations amicales de Kad Merad, Mathilde Seignier et Pascal Elbé sont menacées par les aléas de leur vie quotidienne. Michel Boujenah confirme la sensibilité dont il avait fait montre pour Père et fils avec cette comédie tendre interprétée par des acteurs complices.