Star Wars 7: J.J. Abrams ne veut pas d'une version à la sauce Disney

CINEMA Le créateur a confirmé qu’il avait le dernier mot sur le rendu final du dernier épisode…

20 Minutes avec agence

— 

Le réalisateur J.J. Abrams en juillet 2015 à New York.
Le réalisateur J.J. Abrams en juillet 2015 à New York. — Erik Pendzich/REX Shutt/SIPA

Si depuis le rachat de LucasFilms en 2012, Disney n’avait que faire des idées de George Lucas, l’arrivée d’une nouvelle trilogie suscite de nouveau les inquiétudes des fans de la première heure, qui se demande si le studio de production compte imposer sa patte.

« Ils nous ont laissé faire le film que nous voulions »

Face à ses suspicions incessantes, J.J. Abrams, choisi pour réaliser l’épisode 7 de la saga, qui sortira le 16 décembre en France, a mis les choses au clair. Dans une interview accordée Vanity Fair, il confirme avoir eu le dernier mot sur le rendu final, expliquant : « Lorsque vous vous lancez dans un projet de film avec Disney, il y a une clause que vous devez respecter. Eh bien si j’étais un avocat, je pourrais probablement conduire un camion à travers elle ». « Ils nous ont laissés faire le film que nous voulions » ajoute le créateur de Lost, Fringe ou encore Person of Interest.

Ce dernier conclut : « Je ne cesse de le répéter : Bob Iger et Alan Horn ont compris que Star Wars fait maintenant partie de Disney. Mais ils ne tenteront pas de la « Disney-iser », ils ne font rien d’autre, selon moi, que la chose la plus intelligente à savoir laisser Kathleen Kennedy -  qui est une personne et une productrice remarquable-, gérer et diriger Lucasfilm à sa manière. » De quoi rassurer les fans qui pourront découvrir le 19 octobre, la dernière bande-annonce de Star Wars 7 : Le Réveil de la Force.