Comment Sfar et Blain ont failli reprendre Corto Maltese

BD Deux des auteurs les plus « hype » du moment préparaient leur propre reprise...

Olivier Mimran

— 

Extrait du projet avorté de reprise de Corto Maltese
Extrait du projet avorté de reprise de Corto Maltese — J. SFAR & C. BLAIN + 2DGALLERIES.COM

C’est ce qu’on appelle un « casting de rêve » ! Joann Sfar, auteur, réalisateur et écrivain prolifique (Le chat du rabbin, Petit & Grand Vampire, Les carnets de etc) et Christophe Blain (Isaac le pirate, Gus, Quai d’Orsay etc) ont bien failli, eux aussi, reprendre la série d’Hugo Pratt. C’est Benoît Mouchart, ancien directeur artistique du festival d’Angoulême et alors fraîchement nommé directeur éditorial BD aux éditions Casterman, qui en avait fait la proposition à Sfar fin mars 2013. Enthousiaste à cette idée, ce dernier suggéra aussitôt à Christophe Blain d’en assurer les graphismes.

Ce que les compères ignoraient, c’est que Patrizia Zanotti, l’ayant droit d’Hugo Pratt, avait, depuis déjà plusieurs mois, « embauché » un scénariste (en l’occurrence, Juan Díaz Canales) chargé d’écrire le grand retour de Corto Maltese. Lorsqu’ils l’apprirent, Sfar et Blain avaient déjà produit deux planches « d’essai » de leur propre reprise - non officielle, il est bon de le rappeler. Lesquelles planches furent malgré tout présentées à madame Zanotti qui, bien que les ayant appréciées, rappela son attachement à la parole donnée à Canales.

La suite de ce pataquès est moins claire : selon nos confrères du Figaro, Sfar et Blain se seraient malgré tout vus proposer une série « parallèle », offre qu’ils auraient déclinée. Leurs deux planches de Corto sont ensuite apparues sur la galerie de vente en ligne 2dgalleries.com, ce qui confirmerait l’abandon d’un projet pourtant très excitant pour tout fan de BD. Dommage.