Versailles: L'œuvre «Le Vagin de la reine» une nouvelle fois vandalisée

ART « Le Parisien » affirme que le mot « blâme » a été écrit sur la peinture qui recouvrait des inscriptions antisémites…

J.M.

— 

L'oeuvre Dirty Corner d'Anish Kapoor, à Versailles, le 22 septembre 2015.
L'oeuvre Dirty Corner d'Anish Kapoor, à Versailles, le 22 septembre 2015. — Francois Mori/AP/SIPA

Selon Le Parisien, l’œuvre d’Anish Kapoor installée dans le parc du Château de Versailles a de nouveau été vandalisée. Le quotidien rapporte que dans la nuit de dimanche à lundi, « vers minuit un ou des inconnus ont inscrit le mot «blâme» sur une des feuilles d’or masquant les inscriptions antisémites », qui avaient défiguré la sculpture monumentale intitulée Dirty Corner.

«Cela semble être une griffure à l'ongle sur une des feuilles d'or masquant les inscriptions antisémites sur un des rochers situés autour de la sculpture», a indiqué la direction du château à l'AFP. «Il y a trois lettres gravées, un "B", un "L" et un "A" et le début d'une quatrième qui semble être un "M"», a précisé la direction. Elle n'était pas en mesure, pour l'instant, de dire à quel moment cette inscription a été faite. «Il arrive que nous ayons des griffures de ce type aussi dans la Galerie des Glaces, les passages de portes ou sur des bancs du parc», a-t-elle noté.

C’est la quatrième fois que cette trompe d’acier de 60 mètres de long est abîmée depuis le mois de juin. Le 17 juin, elle avait été arrosée par des jets « superficiels » de peinture jaune. Début septembre, l’œuvre avait été recouverte d’inscriptions antisémites. Quelques jours après, la phrase « Respect Art as U trust God » (« Respecte l’art comme tu crois en Dieu ») avait été inscrite en grandes lettres à la peinture rose.