Live Earth, l'événement à 2 milliards de spectateurs est lancé

— 

Live earth au Japon
Live earth au Japon — Reuters

Live Earth, un concert planétaire de 24 heures destiné à sensibiliser l'opinion contre le réchauffement climatique, a entamé samedi son tour du monde, le Japon prenant le relais de l'Australie, continent le plus sec de la planète et un des fronts critiques de la lutte.

Le coup d'envoi officiel des huit méga-concerts a été donné peu après 11h locales à Sydney. «Merci d'être les tout premiers à lancer le mouvement», a déclaré dans un message retransmis sur écrant géant l'ancien vice-président américain Al Gore, un des grands animateurs du projet. «Votre voix compte, faites-la entendre», a ensuite lancé à la foule dans un message pré-enregistré Peter Garrett, ancienne star du groupe australien Midnight Oil, reconvertie à la politique.

Les plus importants spectacles seront tenus à Tokyo, Shanghaï, Hambourg, Londres, Johannesburg, New York et Rio de Janeiro, sans compter un concert surprise rajouté vendredi à Washington, avec notamment Madonna, Police et Metallica.

Outre ces concerts géants, sept milliers d'événements seront organisés sur l'ensemble du globe, jusqu'en Antarctique où un groupe amateur organisera un concert dans une station scientifique britannique.

L'opération sera visible en direct dans le monde sur les chaînes de télévision et sur internet et devrait réunir deux milliards de spectateurs.