Avignon célèbre 60 ans de scènes

©2007 20 minutes

— 

Le Festival d'Avignon fêtera à partir de ce soir ses 60 ans avec une trentaine de spectacles à l'affiche de son prestigieux programme « in », et pas moins de 860 sur le marché du « off ». L'« artiste associé » est cette fois un metteur en scène, Frédéric Fisbach, directeur depuis 2002 du Studio-théâtre de Vitry (94), qui a « toujours placé le texte au coeur de son travail ». Même s'il a parfois dérouté son public, notamment à Avignon en 2005, il reprendra au Théâtre municipal un de ses classiques, Les Paravents, de Jean Genet, revisités par des marionnettes traditionnelles japonaises. Par ailleurs, il donnera, dans la Cour d'honneur du palais des Papes, une version « ouverte au public en continu et trois jours durant » des Feuillets d'Hypnos, du poète René Char, dont on fête le centenaire de la naissance et qui a mis Jean Vilar sur la route d'Avignon il y a tout juste soixante ans... Mais pour lancer le festival, le metteur en scène a laissé la Cour d'honneur à un poète au verbe singulier, Valère Novarina, qui mettra en scène sa propre pièce, L'Acte inconnu.

Autres moments forts de cette édition : une lecture de Quartett d'Heiner Müller par Sami Frey et Jeanne Moreau - qui a joué dans les premiers spectacles de Jean Vilar (le 9 juillet) -, ou la création d'Objectif Terre, nouvelle pièce du compositeur Pierre Henry quarante ans après son entêtante Messe pour le temps présent (le 11 juillet).