La crème de Cannes à Paris

©2007 20 minutes

— 

Heureux public de Paris Cinéma : non seulement il pourra découvrir la Palme d'or en titre, Quatre mois, trois semaines et deux jours, de Cris­tian Mungiu, mais également La Forêt de Mogari, de Naomi Kawase (grand prix du jury), Alexandra, d'Alexandre Sokourov (reparti bredouille, mais qui aurait pu décrocher un prix) ou De l'autre côté, de Fatih Akin (notre chouchou, prix du scénario)... Ces trois derniers films méritaient mieux que des accessits. Surtout le troisième, que le public aura sûrement plaisir à découvrir ce soir au MK2 Bibliothèque. Un film magistral qui fait littéralement exploser les thèmes rebattus de l'identité, de l'exil ou de la quête des origines. Le drame n'est jamais loin, mais il est toujours surmonté afin de poursuivre l'oeuvre des êtres aimés, par delà les obstacles, les frontières ou la mort.

La pluie a contraint à annuler la projection de Paris je t'aime, mardi soir au Trocadéro. Un petit millier d'invités a quand même pu se rabattre sur Caramel, joli film libanais de Nadine Labaki, à l'UGC Normandie, avant de rejoindre Charlotte Rampling, Hippolyte Girardeau ou Isild Le Besco à la très chic réception donnée au Petit Palais.