Mort de Sylvie Joly : Les humoristes pleurent une « grande dame »

HOMMAGE La comédienne avait été la marraine de nombreux jeunes artistes, comme Dany Boon et Pierre Palmade... 

Anne Demoulin

— 

Sylvie Joly sur la scène du Casino de Paris.
Sylvie Joly sur la scène du Casino de Paris. — LECARPENTIER/SIPA

« Adieu ma Joly », a lancé, ému Gad Elmaleh. Le monde de l’humour est en deuil après l’annonce ce vendredi du décès de Sylvie Joly à l’âge de 80 ans des suites de la maladie de Parkinson. La comédienne a été la marraine de nombreux comiques comme Pierre Palmade ou Dany Boon. Elle a surtout été « la pionnière de l’humour féminin », comme le souligne Anne Roumanoff et a inspiré, de Muriel Robin à Florence Foresti, de nombreuses comédiennes.

Jean-Luc Lemoine a salué une « grande dame ».

L’humoriste Anne Roumanoff se souvient d’une artiste « novatrice, fantasque et originale ».

Michel Bernier et Alex Lutz effondrés

Anéanti, Alex Lutz qui l’avait mise en scène dans La Cerise sur le gâteau, a déclaré à nos confrères du Figaro : « Je suis effondré, sans voix, j’ai la sensation d’avoir perdu quelqu’un d’important ».

Il avait appelé « Catherine », le personnage qu’il campe dans la revue de presse du Petit Journal en référence à l’un des sketchs cultes de la comédienne disparue.