Preview BD: Découvrez l'hilarant «Traquemage» de Wilfrid Lupano

BD Les éditions Delcourt et 20 Minutes ont le plaisir de vous présenter la dernière création de l'auteur de « Ma révérence »...

Olivier Mimran

— 

« Traquemage » (extrait)
« Traquemage » (extrait) — W. Lupano, Relom & éd. Delcourt 2015

La « rural fantasy », vous connaissez ? Normal, c’est un terme qu’a inventé Wilfrid Lupano pour qualifier sa délirante nouvelle série de bande dessinée. Et c’est fort bien trouvé puisque Traquemage raconte comment un petit berger producteur de fromage est amené à affronter magiciens, trolls et autres gobelins pour retrouver la paix dans ses pâtures. Assisté de l’excellent dessinateur Relom (Andy & Gina), le scénariste multi récompensé y érige, pour le plus grand bien de nos zygomatiques, l’humour potache en système. Retrouvez son témoignage à la suite de la Preview que vous propose 20 Minutes. Bonne lecture !

Résumé : Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de l’extermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de les tuer tous. Accompagné par Myrtille, l’unique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance…

Après avoir récemment excellé dans la fiction historique avec Le singe de Hartlepool (Prix des Libraires de BD 2013), le polar avec Ma révérence (Fauve Polar SNCF 2014 au festival d’Angoulême), la comédie sociale avec Les vieux fourneaux (Prix Prix des Libraires de BD 2014) ou le conte muet avec Un océan d’amour (Prix de la BD Fnac 2015), personne n’attendait Wilfrid Lupano dans l’heroic fantasy, encore moins celle qui joue la carte de la farce totale. Le scénariste d’origine nantaise a pourtant été un Maître de Jeu de rôle dans sa jeunesse. « Justement », précise-t-il à 20 Minutes, « l’idée de Traquemage m’est venue, comme souvent, « en réaction » à l’heroic fantasy actuelle. Car je trouve que le genre se parodie lui-même depuis quelques années ».


Un rebelle, Lupano ? « Pas vraiment, mais il est vrai que j’écris souvent en réaction à un modèle dominant. Quand je vois le mainstream qui cartonne chez les libraires, et pour peu que ça me révolte un peu, j’ai envie d’en prendre le contre-pied. À propos de l’heroic fantasy, je trouve que ses représentants, en BD, se prennent un peu trop au sérieux et manquent cruellement d’audace. Du coup, j’ai eu envie de dénoncer ça par le biais du second degré, en essayant de porter le genre ailleurs… ». Au royaume de la bonne grosse poilade, semble-t-il.

De ce point de vue, la réussite est absolue : ce récit échevelé opposant un individu quelconque à des forces magistrales enchaîne les gags à une vitesse telle qu’on ne cesse de rire de sa première à sa dernière case ! Et le comique de situation devient, sous la plume de Wilfrid Lupano, une véritable arme de distraction massive. « Ce qui fait rire, c’est que mon berger endosse un rôle qui le dépasse, en fin de compte. Il choisit de devenir le nouveau Traquemage alors que tout lui rappelle qu’a priori, il n’a pas les épaules pour endosser ce rôle. Il n’a qu’une solide détermination, mais qui est la détermination de celui qui n’a plus rien à perdre… Quels que soient les conflits, il faut toujours se méfier des désespérés ! ».

Autre motif de satisfaction, le choix de Relom pour mettre en image cette fable déjantée. « J’admirais son travail sur Andy et Gina depuis des années », souligne Lupano, « alors lorsque mon éditeur m’a dit qu’il lui avait soumis mon scénario et que Relom l’adorait, j’ai cru défaillir ! Son trait est magique, il n’a pas son pareil pour dessiner des "tronches", leur imprimer des expressions incroyables. Ça offre un vrai "plus" à l’histoire, car ses personnages sont vraiment incarnés par les dessins de Relom. Je suis hypercontent de cette collaboration, et j’espère qu’elle va durer ».

Ce dernier point ne fait pas l’ombre d’un doute, puisque le premier tome s’achève alors que rien - ou presque - n’a été accompli. On en reste d’ailleurs cruellement sur notre faim de lecteur. « Je ne prends pas spécialement de plaisir dans les séries très très longues, si bien que j’essaie de ne pas imposer ça non plus aux autres », précise Wilfrid Lupano. « Mais bon, je pense que Traquemage comptera quatre ou cinq tomes, je ne sais pas encore exactement le nombre précis. Il y a cinq mages à éliminer et aucun ne l’a été pour le moment, donc… » Donc vivement la suite !

Traquemage t1 - « Le serment des Pécadous », de Wilfrid Lupano & Relom - éd. Delcourt, 14,95 euros