Le groupe Téléphone va se reformer à trois

MUSIQUE Selon RTL, Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac vont former un nouveau groupe, baptisé Les Insus…

A.G.

— 

Le groupe français Téléphone en 1979.
Le groupe français Téléphone en 1979. — FAUX CATHERINE/SIPA

Pour ses 40 ans, Téléphone va se reformer, ou presque. Selon RTL, Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac scelleront leurs retrouvailles sur scène le 11 septembre prochain au Point Ephémère à Paris. Le site de la salle annonce ce soir-là le groupe Les Insus, indiquant « S’il y a un concert rock à ne pas louper cette année, c’est celui-ci. » Le concert affiche déjà complet.

« Ils ont bien raison », commente Corinne Marienneau

La radio indique que cette annonce a été partagée par le batteur du groupe sur Facebook avant d’être retirée et souligne que la marque « Les Insus-Portables » a été déposée à l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) le 24 juillet par La Loupe II, une société propriété de Jean-Louis Aubert. Par ailleurs, la typographie utilisée pour le logo des Insus rappelle étrangement celle utilisée par Téléphone.

Corinne Marienneau, qui ne fait pas partie de ce nouveau projet de groupe, a souhaité à ses anciens compères de « s’éclater » sur RTL, qui l’a contactée. La bassiste et chanteuse a déclaré que personne ne pouvait interdire ou reprocher à Jean-Louis Aubert, Richard Kolinka et Louis Bertignac de chanter ensemble. Même des chansons de Téléphone, ce qu’ils ont prévu de faire. « Ils ont bien raison, ce sont de très bonnes chansons », a commenté Corinne Marienneau à l’antenne. Elle a toutefois ajouté : « Je ne vous dirais pas que je ne trouve pas ça dommage qu’ils n’aient trouvé que ça comme solution, tant pis, qu’est-ce que vous voulez, c’est comme ça. »