Netflix devrait compter 900 000 abonnés en France fin 2015

ETUDE Selon l’institut NPA Conseil, le marché de la SVOD explose en France. Lancée il y a à peine un an, la plateforme Netflix ferait selon lui carton plein...    

Christophe Séfrin

— 

Les séries TV et notamment les séries exclusives ont la faveur du public sur Netflix.
Les séries TV et notamment les séries exclusives ont la faveur du public sur Netflix. — DR

. La vidéo à la demande par abonnement (SVOD) existe depuis 3 ans et demi en France.

. Lancée il y a à peine un an, la plateforme américaine Netflix pourrait atteindre 900 000 abonnés d’ici fin 2015.

. D’autres acteurs lui tiennent tête: CanalPlay, mais aussi des plateformes aux contenus très ciblés.

Près de 900 000 abonnés en France d’ici la fin de l’année. Pour l’institut spécialisé dans les médias NPA Conseil, Netflix, la plateforme de SVOD (vidéo à la demande par abonnement) a clairement fait bouger les lignes. Si Netflix estime à 750 000 son nombre d’abonnés à ce jour, soit à peine un an après son lancement dans l’Hexagone le 15 septembre 2014, « ce nombre va encore fortement croître », selon Philippe Bailly, directeur de NPA Conseils.

Des offres spécifiques pour se distinguer

Pour l’institut, qui suit à la loupe le marché de la SVOD en France depuis 3 ans et demi, ce nouveau mode de consommation de vidéo a le vent en poupe. Alors qu’une poignée d’acteurs se partagent le marché (Netflix, CanalPlay, FilmoTV, Club Vidéo SFR, Pass M6, Gulli Max, TFOU Max), ceux qui vont encore monter en puissance sont « ceux qui adoptent un positionnement, avec un genre de programme et un prix spécifique », selon Philippe Bailly. Exemple : TFOU Max, une plateforme du groupe TF1 pour les seuls enfants, proposée à 2,99 euros par mois.

80 % de séries TV

Pour ce qui est du leader du marché, c’est bien sûr les séries, et notamment les séries exclusives Netflix, sur lesquelles se concentrent les visionnages. Selon NPA Conseil, les programmes les plus appréciés des abonnés sont Marvel’s Devil, Breaking Bad, Orange Is the New Black, Once Upon a Time et Better Call Saul. L’offre de Netflix en France serait d’ailleurs composée à 80 % de séries, son offre globale de vidéos ayant été multipliée par trois en un an. Il y aurait ainsi respectivement quelque 130 séries proposées par Netflix en France (contre 115 par sa rivale CanalPlay). Paradoxe selon Philippe Bailly côté cinéma : « les abonnés Netflix aux Etats-Unis peuvent profiter avant les abonnés hexagonaux de films français ». Chronologie des médias oblige, les Américains peuvent déjà visionner 24 jours, Diplomatie ou Casse Tête Chinois dans leur abonnement à Netflix. Les abonnés français, eux, devront encore attendre 2 ans, le délai légal en France pour qu’un film de cinéma soit proposé en SVOD étant de 36 mois. En attendant son éventuelle modification, les spectateurs les visionneront à la séance sur une plateforme de VOD. Ou en achèteront le DVD ou le Blu-ray.