Des superhéros aux valeurs musulmanes

Sa. C.

— 

Couverture de la BD "Les 99" qui s'inspire du Coran et s'adresse aux jeunes musulmans. Lancée au Koweit en 2006, elle connaît un grand succès dans plusieurs pays arabes.
Couverture de la BD "Les 99" qui s'inspire du Coran et s'adresse aux jeunes musulmans. Lancée au Koweit en 2006, elle connaît un grand succès dans plusieurs pays arabes. — Site www.the99.org

De (très) lointains cousins de Spiderman, Batman et Superman déferlent dans le monde du comic. «Les 99», bande dessinée qui puise son inspiration dans le respect du Coran, fait fureur dans le monde musulman depuis la parution de ses premières planches, en mai 2006.

Ces superhéros, défenseurs des valeurs musulmanes, se prénomment Nour (lumière), Soura (organisatrice) ou Jabbar (puissant). Ils sont dotés de superpouvoirs conformes aux règles de l'islam et prêchent la tolérance, explique le quotidien espagnol «El Mundo».

De New York à Bagdad

Le créateur et scénariste de la BD, Naif Al-Mutawa, un Koweïtien de 35 ans, père de quatre enfants, est allé puiser dans la philosophie coranique pour créer une bande dessinée à partir d'archétypes du monde musulman. Son credo: diffuser un message de tolérance. «Dans ces histoires, il y a même des pistes pour résoudre les conflits», souligne-t-il.

Les histoires s'inspirent de légendes et de personnages propres à la culture musulmane. Ici, point d'imposants gratte-ciel new-yorkais en guise de décor, mais les déserts du Proche-Orient ou encore les bibliothèques séculaires des califes de Bagdad.

Censure en Arabie Saoudite

Le lancement des «99» remonte à mai 2006. Les premières planches paraissent au Koweït avant de faire le tour de l'Egypte et d'autres pays.
Un succès qui n’a toutefois pas franchi les frontières de l’Arabie saoudite où une application stricte du Coran est observée. Point de représentation des prophètes ou d’Allah, auquel le titre «Les 99» fait référence à ses 99 différents noms.

Preuve de son succès grandissant, «Les 99» seront lancés aux Etats-Unis en octobre prochain et des contrats de distribution ont été signés pour la Malaisie et l'Indonésie, premier pays musulman du monde.

Entre les deux modèles de BD dominant, les comics Américains et les mangas Japonais, la BD orientale peut espérer se faire une place pour capter un public sous-représenté dans ces deux modèles.