Harry Potter is back

— 

Pour la sortie mondiale de «Harry Potter and the deathly hallows» le 21 juillet à minuit et une seconde, l'auteur britannique JK Rowling effectuera une «signature au clair de lune» au musée d'Histoire naturelle de Londres, jusqu'au petit matin.

Mais tout le monde n’aura pas le privilège d’en profiter. Seuls 1.700 fans pourront voir leur livre culte dédicacé. Pour les sélectionner, la maison d’édition Bloomsbury va organiser un tirage au sort parmi les inscrits sur leur site interne. Et la liste est longue: plus de 80.000 inscriptions ont été effectuées en quinze jours. Chaque personne pouvait demander quatre tickets.

Un autre tirage au sort va désigner les 500 chanceux qui pourront en plus assister à une lecture d'une dizaine de minutes que va effectuer JK Rowling «à minuit passé d'une minute».

La femme-plus-riche-que-la-reine-d’Angleterre a également indiqué sur son site internet qu'elle se rendrait pour la première fois depuis 2000 aux Etats-Unis. Sa tournée doit se dérouler à la mi-octobre et prévoit des étapes à Los Angeles, la Nouvelle-Orléans et New-York.

Quant aux francophones, ils devront patienter jusqu’au 26 octobre pour découvrir les aventures d’«Harry Potter et les reliques de la mort».