Apple change de politique de paiement après la plainte de Taylor Swift

MUSIQUE AppleMusic versera une rémunération aux artistes même durant la période gratuite d’essai pour les abonnés...

— 

Taylor Swift, le 6 juin 2015, à Pittsburgh.
Taylor Swift, le 6 juin 2015, à Pittsburgh. — Devin Simmons/SIPA

La popstar américaine a réussi à faire plier Apple. Taylor Swift avait écrit dimanche sur son compte Tumblr « trouver choquant et décevant » qu’Apple Music, le nouveau service de streaming de musique d’Apple, ne la rémunère pas pour ses chansons qui seraient écoutées en ligne gratuitement pendant une période d’essai de trois mois réservée aux nouveaux abonnés. Finalement, elle aura été entendue.

Eddy Cue, vice-président pour les services logiciels et internet d’Apple, a lâché trois tweets dimanche soir pour indiquer que leur politique de paiement de musique en streaming allait être modifiée : « Apple veillera toujours à ce que les artistes soient payés. » « AppleMusic paiera les artistes pour le streaming, même durant la période gratuite d’essai pour les abonnés. » 

Le dirigeant d'Apple a précisé au journal de l'industrie musicale Billboard qu'il avait téléphoné à Taylor Swift, en tournée à Amsterdam, après avoir reçu l'accord du patron d'Apple Tim Cook, pour lui annoncer la nouvelle.

 

Taylor Swift a rapidement réagi. Sur son compte Twitter, la chanteuse de 25 ans s’est déclarée « folle de joie et soulagée ». « Merci pour vos mots de soutien aujourd’hui. Ils nous ont entendus », a-t-elle ajouté.