Neil Young interdit à Donald Trump d'utiliser sa chanson «Rockin' In The Free World»

MUSIQUE Donard Trump est apparu mardi matin, pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle américaine, au son de «Rockin' In The Free World»... 

20 Minutes avec AFP

— 

Neil Young, le 9 novembre 2014, à Vancouver.
Neil Young, le 9 novembre 2014, à Vancouver. — DARRYL DYCK/AP/SIPA

Donald Trump peut chercher une nouvelle chanson de campagne. 

Le rockeur canadien Neil Young a accusé mardi le milliardaire conservateur américain d'avoir utilisé sa chanson Rockin' In The Free World («Gardez le rythme dans le monde libre»), mardi matin, lors d'un rassemblement à la Trump Tower de New York pour annoncer sa candidature. 

Neil Young soutient le candidat démocrate

Une utilisation qui a fortement déplu à l'intéressé. Quelques heures plus tard, celui-ci s'est fendu d'un communiqué déclarant que GDonald Trump n'était pas autorisé à utiliser Rockin' In The Free World pour l'annonce de sa candidature à la présidentielle» 2016.

«Neil Young, citoyen canadien, soutient Bernie Sanders pour la présidence des Etats-Unis», poursuit le communiqué. Le sénateur Sanders est un des concurrents d'Hillary Clinton pour l'investiture démocrate. Donal Trump, magnat de l'immobilier, se considère comme républicain et a soutenu des candidats républicains par le passé.

Neil Young est réputé pour ses engagements marqués à gauche, en particulier dans le domaine de l'écologie. Il affirmait fin 2014 qu'il ne se rendrait plus dans les cafés Starbucks à cause des OGM