On a lu «La légende de Kendji» et on a rien appris

MUSIQUE « 20 Minutes » a lu la biographie « non officielle » de Kendji Girac qui sort en librairie ce jeudi…

Anne Demoulin

— 

Kendji Girac sur la scène de la  16e cérémonie des NRJ Music Awards le 13 décembre 2014.
Kendji Girac sur la scène de la 16e cérémonie des NRJ Music Awards le 13 décembre 2014. — NIVIERE/NMA14/SIPA

18 ans et un album. Kendji Girac fait déjà l’objet d’une biographie, intitulée La Légende de Kendji. L’auteur, le journaliste musical Thierry Cadet, promet en quatrième de couverture de raconter « dans le détail l’incroyable histoire de ce gamin qui, à lui seul, a remis la musique gipsy au goût du jour ». Un livre, qui sort en librairie le 18 juin (Editions du moment, 16,95 euros) et qui a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis que Cyril Hanouna l’a déchiré sur le plateau de Touche pas à mon poste. 20 Minutes a lu le bouquin et vous explique pourquoi on n’y apprend pas grand-chose.

Une biographie non autorisée

Comme le confirme ce dimanche Kendji Girac sur son compte Twitter, ce livre n’est pas une biographie officielle. Le chanteur, sa maison de disques, sa famille, ses amis proches n’ont pas participé à l’élaboration de l’ouvrage. L’auteur compile les propos des uns et des autres parus dans la presse.

Seuls Jessy Douaire, le cousin de l’interprète de Color Gitano qui fait sa promo, et le parolier François Welgryn ont confié quelques mots à Thierry Cadet. L’auteur se contente de témoins indirects : des journalistes, quelques ex-candidats de télécrochets et la fan n°1 du chanteur, Marie Chabanne, créatrice du site de fans kendji-girac.com. Pas de révélations, pas de confidences, pas d’anecdotes à se mettre sous la dent.

Le livre égrène donc les événements de l’année écoulée de Kendji Girac, comme cette succession de comptes-rendus détaillés des primes de The Voice 3. Un almanach documenté, mais sans substantifique moelle.

Tirer à la ligne

Dur, dur d’écrire 200 pages sur un artiste dont la carrière a duré tout juste un an. Thierry Cadet tire à la ligne à la moindre occasion. Petit florilège (non exhaustif) des lignes imprimées pour tenir la longueur :

  • Une compilation des meilleurs passages de l’article « gens du voyage » pompés sur Wikipedia. « Depuis le Moyen âge, bon nombre de familles ont développé des activités économiques liées à leur mobilité : colporteurs, mercenaires ou travailleurs saisonniers », apprend-on donc page 16.
  • La liste complète des jurés de The Voice dans le monde entier page 28 et 29.
  • Une publicité pour le restaurant de Philippe Chassagne, A La Grappe d’or à Bergerac : « Sûrement une des plus belles vues de Bergerac, idéalement située sur les coteaux de Monbazillac. En plein milieu du vignoble, avec possibilité de restauration traditionnelle autour de la piscine, cet endroit est idéal pour un séjour en Dordogne », page 67.
  • La définition d’un EP, page 77.
  • Un petit bilan de la Coupe du Monde de football au Brésil page 86 : « La France quittera pourtant la compétition en quarts de finale, le 4 juillet, sortie par l’Allemagne. La Mannschaft remportera la finale le 14 juillet, 1-0 face à l’Argentine, après avoir terrassé le Brésil 7-1 en demi-finale. Historique. »
  • Une mini-bio de Manitas de Plata, pages 109-110-111.


Bref, si vous savez que Kendji Girac est un jeune homme de 18 ans, d’origine gitane, qui a gagné The Voice 3 et vendu plus de 800.000 albums, vous pouvez passer votre tour.