Paul McCartney donne son premier concert à Marseille

MUSIQUE Plus de 40.000 personnes étaient présentes au stade Vélodrome, pour applaudir l'ancien Beatles...

M.G. avec AFP

— 

Paul Mc Cartney, lors de son concert à Marseille, le 5 juin 2015.
Paul Mc Cartney, lors de son concert à Marseille, le 5 juin 2015. — ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

L’ex-Beatles Paul McCartney a donné vendredi soir au stade vélodrome à Marseille, devant plus de 40.000 personnes, son premier concert dans la cité phocéenne, une semaine avant un concert au stade de France, à Paris.

Ces deux concerts en France, donnés dans le cadre de la tournée Out There démarrée en 2013, sont les premiers depuis 2011 à Paris et le premier de toute sa longue carrière à Marseille. « Bonsoir Marseille sous le soleil », a lancé, en français l’ex-bassiste des « fab four » qui a entamé son show avec une chanson des Beatles, « Eight days a week ».

Allure juvénile

Pendant près de 3 heures, Mc Cartney, 72 ans, allure juvénile en pantalon noir et veste violette puis chemise blanche, a enchaîné, s’accompagnant à la guitare électrique, au piano ou à la guitare sèche, des chansons tirées du répertoire des Beatles, (Paperback writer, Obla-di-Obla-da, And I love her, Lady Madonna, let it be…) des Wings ou ses dernières chansons solo, dont celle du dernier album « New » paru en 2013.

Sir Paul était accompagné de ses quatre musiciens, le claviste Paul « Wix » Wickens le batteur Abe Laboriel Jr, le guitariste Rusty Anderson et Brian Ray, l’autre guitariste et bassiste. Au cours du spectacle très bien rodé, agrémenté d’effets pyrotechniques, Paul McCartney a offert au public marseillais plusieurs chansons qu’il n’avait jusque-là jamais chantées en France, dont « » Temporary secretary «, deux autres pour sa femme Nancy, une autre de « son ami George » Harrison avant de chanter « if you were here » (si tu étais là) pour « son pote John » Lennon.

« Allez l’OM »

« Merci Marseille » a lancé à plusieurs reprises Paul Mc Cartney devant un public, de tous âges, conquis. « Allez l’OM », a-t-il aussi crié dans le temple du football marseillais avant de parcourir la scène avec un large drapeau bleu blanc rouge alors qu’un de ses musiciens tenait lui l'« Union Jack » britannique.

La tournée Out There a déjà voyagé aux États-Unis, au Japon, en Corée du sud et en Grande-Bretagne notamment avec un concert à Liverpool, la ville natale de Paul Mc Cartney. Après la France, il sera à l’affiche du festival Firefly Music, sur la côte est des Etats-Unis, au mois de juin.