Agnès Saal serait de retour au ministère de la Culture après avoir démissionné de l'Ina

POLEMIQUE Elle avait démissionné de l’Institut national de l’audiovisuel après avoir été mise en cause pour d’énormes factures de taxi…

J.M.

— 

Agnès Saal à l'INA en juillet 2014.
Agnès Saal à l'INA en juillet 2014. — DOMINIQUE FAGET / AFP

A peine débarquée, vite recasée. Selon Le Monde, Agnès Saal s’est vue proposer un poste au ministère de la Culture. « Rattachée au secrétariat général de ce ministère, elle a un titre de chargée de mission sur les questions de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences », dévoile le quotidien.

Plus de 40.000 euros de taxis en dix mois

Le 28 avril dernier, Agnès Saal, 57 ans, avait démissionné de son poste de présidente de l’Institut national de l’audiovisuel à la demande de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin. Nommée à la tête de l’institution il y a un an, elle venait d’être mise en cause pour avoir dépensé plus de 40.000 euros de taxis en dix mois, dont 6.700 euros par son fils qui disposait de son code de réservation auprès de la compagnie G7, alors qu’elle disposait d’une voiture avec chauffeur.

Cette révélation tombe le jour où le Conseil des ministres a nommé Laurent Vallet, directeur général de l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (Ifcic), à la tête de l’Ina.