Eurovision 2015: La première demi-finale a rendu son verdict

ÉVÉNEMENT Mardi soir, à Vienne (Autriche), dix pays se sont qualifiés pour la finale du concours, qui aura lieu samedi 23 mai, et six autres ont été éliminés...

A Vienne (Autriche), Fabien Randanne

— 

Boogie représente la Hongrie à l'Eurovision 2015. Ici, lors de la première demi-finale qui s'est déroulée le 19 mai 2015 à Vienne.
Boogie représente la Hongrie à l'Eurovision 2015. Ici, lors de la première demi-finale qui s'est déroulée le 19 mai 2015 à Vienne. — Kerstin Joensson/AP/SIPA

De notre envoyé spécial à Vienne

Les Danois ont déchanté mardi soir, à Vienne, lors de la première demi-finale de l’Eurovision. Venus en nombre à la Wiener Stadthalle, théâtre de la 60e édition du concours, ils n’ont pourtant pas économisé leur enthousiasme. Agitant leurs drapeaux rouge et blanc avec frénésie bien avant le début du show, ils s’enivraient de bière en attendant de connaître l’ivresse de la victoire. Hélas, en fin de soirée, alors qu’une forte pluie commençait à s’abattre sur la capitale autrichienne, ce sont leurs espoirs qui ont été douchés dans la salle de concert : à l’annonce des résultats, le Danemark ne figurait pas parmi les dix pays qualifiés pour la finale de samedi. Drapeaux en berne et mine dépitée, les Danois ont vécu leur déception en sourdine.

>> Pour écouter toutes les chansons en lice à l’Eurovision 2015, cliquez sur l’image ci-dessous et accédez à notre webdocumentaire consacré au concours

 

Visuel « 21e Minute » - Eurovision 2015 - Rolf Klatt/REX/REX/SIPA

 

Les fans néerlandais, reconnaissables à leurs T-shirts orange, accusaient eux aussi le coup : la représentante des Pays-Bas, Trintje Oosterhuis, véritable star au pays de la tulipe n’a pas non plus obtenu son billet qualificatif. A croire que les « Why aïe aïe aïe » de son refrain étaient prémonitoires. La compétition s’est aussi arrêtée ce mardi soir pour la Macédoine, la Moldavie et le Bélarus, ainsi que pour la Finlande, malgré le destin plus favorable que lui promettaient les bookmakers.

La Serbie et la Russie impressionnent

S’il y a en une qui a mis tout le monde d’accord, c’est bien la chanteuse de la Serbie. Bojana Stamenov et son hymne Beauty Never Lies ont fait sensation à l’applaudimètre. L’enthousiasme du public a mué en hystérie lorsque la chanson a embrayé à mi-parcours sur un rythme dance. Sa qualification n’est donc en rien une surprise.

La Russe Polina Gagarina a elle aussi fait forte impression. A un tel point que sa cote a bondi chez les bookmakers : elle est désormais la deuxième favorite pour l’emporter, derrière la Suède. L’Estonie, également prisée par les spécialistes des paris, a aussi composté leur billet pour la finale, ainsi que les chanteuses à voix venues d’Albanie et de Grèce. Les chansons « engagées » de l’Arménie (qui traite, entre les lignes, du génocide arménien), de la Roumanie (évoquant les enfants roumains qui ne vivent plus avec leurs parents, partis travailler à l’étranger) et de la Hongrie (sur le thème de l’absurdité des guerres) ont également trouvé un écho chez les votants. Enfin, les chansons chouchoutes des fans, celle de la Belgique et de la Géorgie, se retrouveront, elles aussi, en finale.

La seconde demi-finale aura lieu ce jeudi (elle sera visible sur france2.fr). Sept des dix-sept pays qui y participeront seront éliminés. La France, elle, est qualifiée d’office pour la finale de samedi, car elle est l’un des plus gros contributeurs financiers du concours. Il en va de même pour l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. L’Autriche (pays organisateur) et l’Australie (pays invité à titre exceptionnel) sont également exemptées de demi-finale. En tout, 27 pays se disputeront la victoire de cette soixantième édition qui sera diffusée sur France 2.

Eurovision 2015: La candidate française créé la surprise à la première répétition