Cabu, Charb, Benjamin Millepied, Anne Hidalgo ou encore Florent Manaudou font leur entrée dans le Petit Robert

DICTIONNAIRE Mais les noms des « stars » de la téléréalité ne sont pas bienvenus dans les pages du dictionnaire…

Dolores Bakela

— 

Cabu en 2006
Cabu en 2006 — LYDIE/SIPA

Quel est le point commun entre Cabu, Charb, Benjamin Millepied, Anne Hidalgo, Serge July ou encore Florent Manaudou ? Ils font partie de la dizaine de personnalités à être dans l’édition 2016 du Petit Robert des noms propres qui sort ce jeudi, comme le note Le Parisien.

Les intéressés et leurs familles ont été informés par courrier, ainsi que l’explique Bérengère Bauchard. Mais on ne leur demande pas leur accord, et on ne leur envoie pas le contenu de la notice par avance afin d’éviter qu’ils tentent de l’influencer comme la lexicographe.

Nabilla n’y a pas sa place

Figurer dans le dictionnaire se fait sur des critères subjectifs collectifs. Pierre Perret, par exemple, fait tout juste son entrée, du fait d’un oubli. Au contraire des noms communs, pour lesquels leur expertise suffit, d’autres personnes sont requises pour aider à choisir les noms propres, telles « des spécialistes, des universitaires, des directeurs de recherches ».

La vocation du dictionnaire, c’est de « dresser un inventaire du patrimoine universel culturel », explique encore la scientifique. Nabilla et ses collègues de téléréalité n’y figureront pas, parce qu’ils sont du côté « de l’éphémère, du volatile ». La starlette va-elle tweeter pour donner son ressenti sur l’image qu’elle dégage ?