Un motif géant d'un album de Jean-Michel Jarre pour célébrer le solstice d'été

LAND ART L’œuvre gigantesque sera réalisée sur la prairie de l’aérodrome de Thise, près de Besançon…

20 Minutes avec AFP

— 

La pochette de l'album Equinoxe, dessinée par Michel Granger.
La pochette de l'album Equinoxe, dessinée par Michel Granger. — DR

L’artiste Franck Bonneau consacrera sa dernière œuvre géante de Land Art, technique qui consiste à tranformer un lieu naturel de façon éphémère, au motif d’un album de Jean-Michel Jarre à l’occasion du solstice d’été, a-t-on appris vendredi auprès de l’intéressé. L’artiste franc-comtois a démarré son projet début mars pour récidiver sur son terrain de prédilection, la prairie de l’aérodrome de Thise, près de Besançon.

 

Land art " EQUINOXE " d ' après le dessin original de Michel Granger . Réalisation Franck Bonneau et son équipe Land art and Co sur l ' aérodrome de Thise. Inauguration le 20 juin 2015 .

Posted by Michel Granger on vendredi 1 mai 2015


Il réalisera un dessin de taille «XXL», tiré de l’illustration de l’album Équinoxe du pionnier français de la musique électronique Jean-Michel Jarre. Calqué sur le dessin d’origine signé Michel Granger, le motif de Franck Bonneau montrera un personnage tenant une paire de jumelles pointées vers le ciel.

85 mètres de large sur 115 de long

L’inauguration du projet «Équinoxe» est prévue le 20 juin, à la veille de la fête de la musique et du solstice d’été. La réalisation tiendra dans un rectangle de 85 mètres de large sur 115 m de long, sur une surface de 9.775 m2. Pour reproduire fidèlement les différentes parties du dessin de Granger, l’artiste a dû réaliser «une esquisse au 1/100e devenue la matrice de (son) puzzle».

«Trois nuances de vert»

Il dit s’être servi de bâches noires de 35 cm de large, pour reproduire «la trace du dessin» et «représenter les coups de crayon» du dessin original, donnant «l’impression que le dessin est tamponné . Aidé d’une dizaine de bénévoles, l’artiste, qui a lancé le Land Art depuis une vingtaine d’années, affirme utiliser trois techniques de tontes de l’herbe pour obtenir «trois nuances de vert», sans faire appel au moindre colorant. « Pour les jumelles, je laisse pousser l’herbe et ça devient du foin », a commenté Franck Bonneau dans un entretien à l’AFP.

Couvreur-zingueur de profession

Les photos du projet, actuellement en phase d’achèvement «à 98 %», seront publiées sur la page Facebook de l’artiste, «Land-art-and-Co». Ce dernier effectue actuellement des vols de repérages pour apporter les dernières retouches à son œuvre.

Couvreur-zingueur de profession, Franck Bonneau, 44 ans, s’était fait connaître en 2013 pour son portrait géant de Vauban, qu’il avait réalisé pour le 5e anniversaire du classement d’une douzaine de sites Vauban au patrimoine de l’Unesco. L’année dernière, l’artiste avait mené le projet «Terre», un «hommage à la planète» déjà inspiré d’un dessin original de Michel Granger.