Nintendo annonce cinq jeux sur mobile d’ici 2017

JEUX VIDEO Le premier titre sortira avant la fin de l'année...

M.C.

— 

Isao Moriyasu, président de DeNA et Satoru Iwata, patron de Nintendo, annoncent un partenariat pour des jeux sur mobile, le 17 mars 2015.
Isao Moriyasu, président de DeNA et Satoru Iwata, patron de Nintendo, annoncent un partenariat pour des jeux sur mobile, le 17 mars 2015. — YOSHIKAZU TSUNO / AFP

Mi-mars, l’annonce avait fait bondir le cours en bourse de Nintendo: la firme de jeux vidéo nipponne révélait qu’elle allait mettre un pied dans le jeu mobile, en entrant au capital de l’entreprise DeNA. On en sait désormais un peu plus sur les projets de Nintendo, qui avait dit son intention de «codévelopper et gérer en commun des applications de jeux pour des objets intelligents».

Lors de la conférence annuelle des investisseurs du géant du jeu, son président, Satoru Iwata a ainsi annoncé qu’environ cinq jeux sortiraient d’ici mars 2017. «Vous pouvez penser que c’est peu, mais nous visons à faire de chacun de ces titres un succès», a-t-il ajouté, précisant: «nous comptons les faire vivre longtemps après leur sortie, donc ce n’est pas un nombre négligeable, et ça devrait prouver notre attachement au secteur du jeu sur mobile».

Tenir compte des différences en termes de jouabilité et de modèle économique

Concrètement, un premier jeu devrait sortir d’ici la fin de l’année, suivi par quatre autres d’ici la fin du prochain exercice fiscal, autrement dit mars 2017. Satoru Iwata a ensuite réaffirmé l’approche prudente de Nintendo sur ce nouveau secteur (pour lui), qui consistera à développer de nouveaux jeux, et non à adapter des titres déjà existants. «Même avec un patrimoine très populaire, les chances de succès sont faibles si les consommateurs ne peuvent pas apprécier la qualité d’un jeu», a-t-il rappelé.

Pour tenir compte des différences en termes de jouabilité d’abord, et de modèle économique ensuite entre les consoles et les smartphones et tablettes, les univers à adapter sur mobile seront donc choisis «avec soin», a affirmé Satoru Iwata.

Nintendo fait un pas de plus dans la vie quotidienne des gens, mais ne renonce pas pour autant à son culte du secret, et aucun détail sur les contenus candidats au grand saut vers les appareils mobiles n’a malheureusement filtré. En attendant de nouvelles annonces, on se contentera donc de savoir qu’une «réorganisation du personnel» a eu lieu en interne pour faciliter ces nouveaux développements.