Snoop Dogg est-il le David Bowie du rap américain?

MUSIQUE L'Américain de 44 ans fait du rap depuis vingt ans et a passé autant de temps à s’inventer de nouvelles identités artistiques...

Dolores Bakela

— 

Snoop Dogg le 27 avril 2015 à New York
Snoop Dogg le 27 avril 2015 à New York — MediaPunch/REX Shutterstock

En activité depuis 1991, le rappeur californien sort Bush, son nouvel album, ce lundi. Au cours de sa longue carrière, Snoop Dogg a endossé de multiples costumes, s’est mué en divers personnages. Opportunisme ou créativité débridée, nécessaire pour durer? 20 Minutes fait le point sur les multiples facettes du rappeur à «tête de chien»...

Snoop Doggy Dogg

Les parents de Calvin Cordozar Broadus Junior, le vrai nom de Snoop Dogg, trouvaient qu'il ressemblait au chien Snoopy et que, comme nos amis à quatre pattes, il fourrait son nez partout pour fouiner. Snoop Dogg est né. C'est le nom qu'il utilisera pour son premier album Doggystyle, sorti en 1993 sur le label Death Row de Suge Knight

Coach Snoop

Le rappeur fonde sa ligue de football pour les jeunes en 2005, la Snoop Youth Football League. Dédiée aux 5-13 ans et basée à Los Angeles, elle leur permet de s’opposer à d’autres équipes, d’apprendre les valeurs d’entraide, d’équipe, mais aussi de voyager dans d’autres états américains. Le foot est une histoire de famille: le fils de l’artiste, Cordell Broadus, s'est engagé avec l'équipe de football américain de l'université de UCLA, à Los Angeles

Snoop Scorsese

Sous cet alias, le rappeur a tenté de percer dans le cinéma… pour adultes. Le rappeur a co-produit et dirigé deux films, mêlant hip-hop et porno, projets dans lequel il voulait enrôler David Beckham. L’un d’eux Snoop Dogg's Hustlaz: Diary of a Pimp, a été l’un des plus vendus aux Etats-Unis en 2003.

Pimp Snoop

En plein dans sa période Snoop Scorsese, fasciné par les macs tels qu’immortalisés par l’écrivain Iceberg Slim, notamment dans son mythique et trouble Pimp (proxénète en français), Snoop Dogg a littéralement suivi la même voie un temps, mais «en laissant l’argent aux filles». De cette période désordonnée, Snoop Dogg a gardé un goût «pour les ongles bien faits, les cheveux et le teint impeccables», car un «pimp» se doit d'être irréprochable. S'affichant sur Instagram en 2014, une French manucure sur les mains, il a affirmé assumer par là son côté féminin, au même titre que les femmes, qui peuvent parfois faire ressortir leur côté masculin. 

 

House calls with Snoop are the best! #nailsformales #malenails #nailart #heynicenails #snoopdogg #longbeach #lbc

Une photo publiée par Hey, Nice Nails! (@heynicenails) le 26 Févr. 2014 à 15h47 PST

 

Snoop Lion

Virage en 2013, sur fond de «révolution spirituelle». Le rappeur s’associe à Diplo, DJ qui a fait son succès populaire en utilisant le reggae dans ses productions. Les deux partent en Jamaïque, où le rappeur se convertit au rastafarisme et en profite pour faire Reincarnated, un album hautement infusé aux musiques chaloupées de l’île, et un documentaire.  

Snoop Zilla

Comme toujours, le rappeur tente de se réinventer. Exit les t-shirts vert, jaune, rouge et les morceaux sauce reggae, Snoop Dogg remet le cap sur les ambiances musicales de sa jeunesse. Il devient Snoop Zilla, avec lunettes noires et fausse afro bouclée, et livre fin 2013 le funky 7 Days of Funk, produit par Dâm-Funk, l’une des signatures du label américain Stones Throw.  

Snoopadelic

Entre ses multiples activités, le rappeur fait le DJ aux côtés d'autres MCs de prestige comme Busta Rhymes dans les années 2010-2011. A cette période, Snoop Dogg proclame son amour pour la dance d'Europe, où il se produit beaucoup. Il n’a pas hésité à s’associer à David Guetta, l'une des figures de ce courant notamment sur le morceau Sweat, extrait de son album Doggumentary (2011)

Uber Snoop

La dernière en date. Le rappeur a investi dans Eaze, une application de service à domicile de cannabis à usage médical. Le nom de son nouvel album, produit par Pharrell Williams est en partie une référence à la substance, légale pour se soigner en Californie, tout comme son nouveau titre California Roll dans lequel on entend l'interprète de Happy et Stevie Wonder. Car s'il y a bien un accessoire qui n'a pas varié chez Snoop Dogg malgré ses multiples personnages, c'est bien sa fidèle cigarette, loin de ne contenir que du tabac.