« Secret Sunshine » ou la douleur d'une mère

©2007 20 minutes
— 

Une mère désespérée après l'enlèvement et le meurtre de son enfant est l'héroïne de Secret Sunshine. Son refuge dans la religion, puis sa révolte contre une douleur indescriptible sont merveilleusement montrées par le réailsateur Lee Chang-dong. Après Kim Ki-duk, il est le second cinéaste à représenter la Corée dans la compétition. « Avant d'avoir une nationalité, un film est le travail d'une équipe, d'un esprit créatif particulier. Mais c'est vrai que cela permet d'attirer l'attention sur le cinéma coréen, et j'espère que cela lui donnera une nouvelle énergie. »