«Cats»: La comédie musicale dévoile sa future star féline, Prisca Demarez

COMEDIE MUSICALE A cinq mois de la première à Mogador, la comédie musicale «Cats» présente sa star, Prisca Demarez, déjà remarquée dans de nombreux spectacles musicaux...

Caroline Vié

— 

Prisca Desmarez
Prisca Desmarez — Ledroit-Perrin

Le compositeur du show Andrew Lloyd Weber le disait à 20 Minutes en février dernier à Londres. «Bien que j'ai connu de gros succès dans ma carrière comme Evita ou Le fantôme de l'opéra, Cats a changé ma vie. C'était la première fois que je me lançais dans une entreprise aussi audacieuse à base de danse et de chansons inspirées du poète T.S. Elliot».

Notre reportage à Londres, c'est ici

A partir du 2 octobre prochain, le public pourra découvrir ce spectacle mettant en scène une bande de matous farfelus ou touchants au Théâtre Mogador.

Un rôle écrasant

Parmi les félines vedettes, Grizabella est l'une des plus appréciées. Cette chatte a connu son heure de gloire, mais se retrouve abandonnée de tous après avoir connu bien des déboires. Pour l'incarner, c'est finalement Prisca Demarez qui a été choisie. Après avoir joué dans des pièces comme Blanche-Neige ou Avenue Q, cette belle blonde à la voix d'or s'y entend en comédies musicales. «Je croyais qu'ils voulaient une star et je ne suis connue que par ma boulangère, avoue-t-elle. J'ai fondu en larmes avant de pouvoir dire quoi que ce soit en entendant la nouvelle».

Une chanson mythique

L'un des défis qu'offre le personnage est de chanter un tube international Memory, qui fut repris par Céline Dion et Barbra Streisand et que Prisca Demarez a interprété ce lundi à Mogador. «C'est avec cette chanson que j'ai passé l'audition, dit-elle. Pour trouver mon émotion et la faire affleurer j'ai pensé à des stars fragiles comme Romy Schneider ou Marilyn Monroe ainsi qu'aux horreurs de l'actualité comme ces migrants qui meurent dans l'indifférence générale», dit-elle.

Avant la première du show cet automne

A peine remise de l'émotion d'avoir été désignée, la chanteuse pense déjà au travail. Elle commencera à répéter début août sur des textes français cosignés par Ludovic Alexandre-Vidal et Nicolas Nebot (Le bal des vampires). «Chaque soir, mon défi sera d'essayer d'émouvoir le public autant que j'ai été émue moi-même en voyant le show», explique-t-elle. D'ici là, les curieux pourront découvrir son charisme et ses yeux bleus dans Ordinary Days qui débutera en mai sur la scène de la Comédie Nation.