Hélène Darroze sacrée «meilleure femme chef du monde» en 2015

GASTRONOMIE Une récompense de plus pour la jurée de «Top Chef» cette saison et chef Helène Darroze, qui a deux étoiles Michelin à Londres et une étoile à Paris... 

20 Minutes avec AFP

— 

Hélène Darroze le 26 mars 2014.
Hélène Darroze le 26 mars 2014. — PJB/SIPA
Une deuxième Française élue «meilleure femme chef du monde». Hélène Darroze recevra ce prix le 1er juin à Londres, dans le cadre des récompenses des «50 meilleurs restaurants du monde», classement organisé par la revue britannique Restaurant.

A lire: Notre interview d'Hélène Darroze 
 

Elle succède à la Brésilienne Helena Rizzo, du restaurant Mani deao Paulo, qui avait remporté ce prix en 2014. Anne-Sophie Pic (Maison Pic) avait remporté le prix en 2011 lors de la première édition.

«C'est un honneur pour moi de remporter le prix car il y a des femmes chefs cuisiniers talentueuses partout dans le monde et j'imagine la difficulté de n'en choisir qu'une», a réagi dans un communiqué Hélène Darroze, qui a deux étoiles Michelin à Londres et une étoile à Paris. 

«Mon espoir est que les vainqueurs de ce prix inspirent les jeunes femmes, y compris mes filles, à suivre leur passion (...). J'admire beaucoup toutes les précédentes lauréates de ce prestigieux prix et je suis ravie d'en faire désormais partie», a-t-elle ajouté.

Un tartare d'huître en gelée de caviar

Issue d'une famille de cuisiniers, elle a ouvert son restaurant à Paris en 1999. Auparavant, elle avait fait partie des équipes d'Alain Ducasse au sein du Louis XV à Monaco, et avait pris les rênes de la cuisine du Relais&Châteaux familial dans le Sud-Ouest.

Parmi ses plats signatures, un tartare d'huître en gelée de caviar de France et velouté de haricots maïs ou encore l'escaoutoun - plat traditionnel landais - lié au Vacherin Mont- d'Or et à la truffe blanche d'Alba.

Elle partage depuis 2008 son temps entre Paris et Londres, où elle officie à la tête des cuisines de l'hôtel The Connaught à Mayfair.