Trois choses que son nouvel album révèle du chanteur Raphaël

MUSIQUE Raphaël s'est confié sur son septième album qui, notamment, met l'enfance à l'honneur...

Dolores Bakela

— 

Le chanteur Raphaël le 13 février aux Victoires de la musique
Le chanteur Raphaël le 13 février aux Victoires de la musique — GUSTINE GILLES/SIPA

Le chanteur Raphaël, qui n'avait pas sorti d'album depuis Super Welter en 2012, évoque son septième album, Somnambules. Où tout est très personnel, forcément... 

Raphaël savoure le fait d'être père

Si Raphaël chante avec des enfants dans Somnambules, c'est parce qu'il avait «envie de capter quelque chose de l'enfance». Le point de départ de cet album, enregistré avec des élèves d'une classe de CM2 du 18e arrondissement de Paris, est la naissance de son deuxième enfant, Aliocha, en 2008. Le premier single Somnambule s'inspire de son fils, qui «parle en dormant», comme il l'a confié au Parisien. Les enfants sont mis à l'honneur sur la pochette de l'album où l'on retrouve «[s]on fils et les copains de [s]on fils». «C'est Mondino qui a pris cette photo, il a eu l'idée de les maquiller», dit Raphaël, qui adore le rendu. 

Raphaël entend innover

On lui reparle sans cesse de Caravane qui date de 2005! S'il est heureux que cet album soit celui qui l'a fait connaître au public, Raphaël a avoué dans On n'est pas couché qu'il ne voulait pas «faire des choses trop convenues». Sur Pacific 231, sorti en 2010, l'atmosphère était plus sombre et les textes plus engagés. Sur Super Welter, c'était l'amour qui l'avait principalement inspiré. Cette fois, Raphaël dit avoir essayé «de faire un disque un peu joyeux, malgré la tristesse et la médiocrité ambiante».  

Raphaël aime se faire remarquer

Personne n'a compris pourquoi le chanteur est apparu lors de la cérémonie, aux côtés d'Alain Souchon et de Laurent Voulzy, la bouche cernée d'un maquillage noir pour interpréter Somnambule. «J'ai fait le truc sans arrière-pensées, histoire de me déguiser, de faire le con», a-t-il expliqué dans Le Grand Soir 3. Les commentaires ont pointé des ressemblances avec le héros de L'Homme qui rit de Victor Hugo, le Joker de Batman... L'artiste est d'accord avec toutes les suppositions. «J'aime bien quand on parle de moi!», conclut Raphaël.