Comment deux nouveaux inédits de Stefan Zweig ont refait surface

LITTERATURE Alors que tout inédit de Stefan Zweig, l'un des auteurs étrangers préférés des Français, est une potentielle pépite, un poème sur Gustav Mahler et un essai sur Paul Verlaine refont surface en librairie... 

Annabelle Laurent

— 

Portrait non daté de Stefan Zweig (1881 - 1942)
Portrait non daté de Stefan Zweig (1881 - 1942) — AP/SIPA

Deux inédits d’un coup. Une semaine après la parution chez Actes Sud du Retour de Gustav Mahler, contenant un poème inédit écrit en 1910 par Stefan Zweig à l’occasion des 50 ans du compositeur, le Castor Astral publie ce jeudi Paul Verlaine, qui renferme également un inédit de l’écrivain autrichien: un essai biographique qu’il avait consacré au poète en 1904, à l’âge de 20 ans.

Coïncidence du calendrier des éditeurs, la double parution est un petit événement dans l’édition. Car associé à Stefan Zweig, «inédit» est souvent un mot magique. Avec Le Voyage dans le passé, déniché par l’auteur d’une thèse sur le romancier, Grasset avait signé en 2009 sa 2e meilleure vente de l’année. Peu de lecteurs avaient voulu rater la nouvelle inconnue de celui qui selon Livres Hebdo, est, avec Shakespeare et Agatha Christie, l’écrivain étranger le plus lu en France cette dernière décennie. Ces inédits plus pointus séduiront-ils autant?

«Je me suis pincé»

Mais avant tout, d’où viennent-ils? «Je me suis pincé. J’ai vérifié 500 fois que c’était bien inédit», raconte à 20 Minutes l'auteur Olivier Philipponnat, qui a déniché le texte alors qu’il travaillait sur un recueil de huit biographies de Zweig paru en novembre dernier. Il tombe au cours de ses recherches sur une traduction en anglais, «qui circule sur Internet», de l’essai biographique sur Verlaine et constate, «stupéfait», qu’il n’a jamais été traduit en français.

«On n’apprend rien sur Verlaine, avertit volontiers Olivier Philipponnat. Mais on en apprend sur Zweig! Il a vingt ans, c’est presque sa première biographie, dédiée à un homme dont il se sent proche, avant son cycle de biographies consacrées aux grands héros (Balzac, Dickens…).»

Un poème passé inaperçu

Pour l’inédit d’Actes Sud, tout part d’un préjugé: l'idée que la poésie de Zweig ne vaut pas grand-chose. Trop lyrique, bien en deçà de ses nouvelles, de l’avis unanime des connaisseurs (par ailleurs divisés sur la qualité des nouvelles, que certains critiques qualifient de romans de gare). Alors qu'il lit sur Gustav Mahler, le journaliste et directeur de la rédaction de Classica Bertrand Dermoncourt découvre, dans les notes d’un essai sur le compositeur, l’existence du poème.

«Mes quelques notions en allemand m'ont permis de me rendre compte que ce n’était pas si nul», raconte-t-il. Alors que Zweig n’a aucun recul sur Mahler, son contemporain sur lequel personne n’a encore écrit, «il a vu juste tout de suite à son sujet», estime le journaliste, «fasciné». 

Inédit, oui, mais pour cinq pages

Le poème s’étend sur cinq pages, qui sont en fait les seules inédites du Retour de Gustav Mahler, pour lequel a été aussi retraduit l’essai sur le compositeur, mais déjà inclus dans Hommes et Destins paru au Livre de poche, donc non-inédit. Actes Sud annonçait pourtant mi-mars l’arrivée de «deux inédits». Pour cinq pages - au-delà de leur valeur - cela semble un peu survendu… Mais pourquoi s’en priver, puisque les Français aiment tant Zweig?

Un million d’exemplaires vendus en France pour la seule édition en poche du Joueur d’échecs, six cent mille exemplaires pour Vingt-quatre heures de la vie d’une femme… Et ce, soixante-treize ans après son suicide avec son épouse, en février 1942, et dont le mystère contribue encore davantage à la fascination qu’il exerce sur les lecteurs.

«Zweig est vraiment LE grand écrivain pour le grand public, résume Olivier Philipponnat. A l’opposé de l’écrivain maudit, il a connu un succès universel et gigantesque de son vivant, parce qu’il savait se mettre au niveau du lecteur lambda. C’est intelligent sans jamais tomber dans l’érudition, ni dans la cuistrerie.» A quand le prochain inédit pour cultiver son succès auprès des lecteurs?