L'auteur britannique Terry Pratchett, maître de la fantasy, est mort

DISPARITION Le Britannique, auteur de romans fantasy, est décédé à l’âge de 66 ans. Il souffrait d'Alzheimer...

A.C. avec AFP

— 

Terry Prachett
Terry Prachett — Jphn Lawrence / sipa

Terry Pratchett est décédé chez lui jeudi à 66 ans après une longue maladie, a annoncé son éditeur, Transworld. Il avait écrit près de 70 livres dont les très célèbres et très célèbrés quarante romans de la série Les Annales du Disque-Monde. Cet auteur britannique de science-fiction était atteint depuis 2011 de la maladie d’Alzheimer. 

«Diagnostiqué comme atteint d'APC (atrophie corticale postérieure) en 2007, il s'est battu contre cette maladie dégénérative avec la détermination et la créativité qui le caractérisaient et il a continué à écrire», a souligné l'éditeur. «Il a terminé à l'été 2014 son dernier livre, un nouveau volume des Annales du Disque-Monde avant de succomber aux derniers stades de la maladie», a-t-il précisé.

Près de 85 millions de livres vendus dans le monde

Terry Pratchett a vendu au total près de 85 millions de livres dans le monde. Les Annales du Disque-Monde sont une série de fantasy où l'action se déroule sur un monde en forme de disque, soutenu par quatre éléphants, et qui voyage sans fin à travers le cosmos. Visant un public de jeunes adultes, les Annales se distinguent par leur ton irrévérencieux et sont empreints de références parodiques à la culture classique, à la mythologie mais aussi à la musique rock. «En plus de 70 livres, Terry a enrichi la planète comme peu d'autres avant lui», a salué l'éditeur. Terry Pratchett avait été désigné en 2006 deuxième meilleur écrivain britannique vivant derrière J.K. Rowling, qui a imaginé le personnage d'Harry Potter, par les lecteurs du magazine littéraire Book.

Un engagement en faveur de l'euthanasie

Ces dernières années, il s'était engagé en faveur de l'euthanasie. En 2011, il avait réalisé un documentaire pour la BBC montrant le décès par euthanasie d'un hôtelier britannique en Suisse, ce qui avait suscité un vif débat au Royaume-Uni où l'euthanasie est illégale. «J'ai honte du fait que les Britanniques doivent se traîner jusqu'en Suisse, pour un coût considérable, afin d'avoir les services qu'ils souhaitent », avait-il déclaré sur la BBC, se disant «scandalisé par la situation» dans son pays.

L'atrophie corticale postérieure, aussi appelée syndrome de Benson, est considérée comme une forme rare de la maladie d'Alzheimer. La maladie cause une atrophie de la partie postérieure du cortex cérébral, entraînant un déclin de la vision et de la capacité d'écriture notamment.