Le retour aux sources d'Angélique Kidjo

©2007 20 minutes

— 

Quand Angélique Kidjo se penche sur ses racines africaines, ses amis sont invités à la fête. Pour son huitième album, Djin Djin, la chanteuse d'origine béninoise use de sa voix pour transmettre ses influences musicales bigarrées. De ses voix, pourrait-on dire, car pour la première fois, à 37 ans, elle partage le micro avec des amis : Peter Gabriel, Alicia Keys, Joss Stone ou Carlos Santana.

« Tous m'ont accompagnée dans ce retour aux sources, précise-t-elle. C'était une chance d'avoir ainsi à collaborer avec des artistes de cultures différentes. » Jonglant entre soul, percussions africaines et riffs de guitares rock, Angélique Kidjo a quitté l'anglais et le français pour chanter en béninois, nigérian et togolais. De quoi offrir une belle richesse et une vraie profondeur à son nouvel opus.