Poussée par son frère, l'artiste a tout osé

©2006 20 minutes

— 

L'égérie envoûtante des plateaux télé était aussi une pionnière dans son domaine. Soutenue par son frère Orlando, devenu son producteur en 1970, elle fut la première femme à avoir son fan club, à enregistrer un tube de raï, Salma ya salama en 1977, à chanter au Palais des Sports de Paris en 1980, à se produire dans les pays d'Europe de l'Est au temps du rideau de fer ou dans un palais ottoman... Elle est aussi la seule interprète à avoir reçu la médaille de la présidence de la République des mains du général de Gaulle en personne et, à sa mort, à avoir une monnaie frappée à son effigie.