«Ces films sont, avant tout, la vision de Sam Raimi»

SPIDER-MAN III Entretien avec Kirsten Dunst et Tobey Maguire, acteurs du troisième film de la série, sorti le 1er mai en France...

Recueilli par Caroline Vié

— 

SPIDER-MAN III - Entretien avec Kirsten Dunst et Tobey Maguire, acteurs du troisième film de la série, sorti le 1er mai en France...

Qu’y a-t-il de spécifique dans ce troisième volet ?

Kirsten Dunst: Je crois que c’est le plus réussi, et je ne dis pas ça pour les besoins de la promo. Nous avons bossé dur, nous étions tous plus mûrs et ça se ressent à l’écran. Nos diverses expériences ont enrichi le film.

Tobey Maguire : C’était fascinant de voir nos personnages évoluer à chaque épisode. Dans le premier, Peter Parker est un gamin dépassé. Dans le deuxième, il apprend à maîtriser ses pouvoirs et dans le troisième, il prend la grosse tête ce qui lui cause des soucis... Il est rare de pouvoir développer un tel rôle sur un si long laps de temps.

Vous sentez-vous proche de Peter ?
T. M. Je crois qu’il est plus proche de Sam Raimi. Moi, je ne suis pas vraiment comme lui. Mais je peux comprendre certains de ses sentiments, comme celui d’en vouloir à quelqu’un qui vous a fait du mal ou d’avoir des problèmes avec sa petite amie…

Aimeriez-vous, comme Spider-Man, avoir un masque qui vous permette de garder l’anonymat ?
T. M. J’y ai pensé quand ces films ont fait de moi une superstar du jour au lendemain. Le fait de devenir connu m’a pesé, puis je m’y suis fait.

K. D. : Je ne suis embêtée que lorsque je sors un film. Après, les gens m’oublient et je peux me promener tranquillement. Il faut dire que je n’enchaîne pas les tournages. J’ai fait une pause d’un an entre Marie Antoinette et Spider-Man 3.

La fin d’une trilogie, ce n’est pas un peu triste ?

K. D. Non, je préfère me souvenir des bons moments que nous avons passés ensemble. Nous étions comme dans une colonie de vacances où on bosse dur et se lève tôt, mais où on s’éclate aussi comme des fous.

T. M.: Je me dis surtout que je serai ravi de montrer ces films à mes enfants. Je repenserai alors avec nostalgie à cette période de ma vie. Je me dis que je pourrais aussi retrouver Spider-Man dans vingt ans comme le fait Harrison Ford pour Indiana Jones, mais je ne suis pas certain que Peter Parker puisse aussi bien vieillir qu’Indie.

Spider-Man 4 se fera avec ou sans vous ?
T. M. : Je le ferai seulement si le scénario me plaît et si Sam Raimi est de la partie. Je ne me vois pas reprendre le rôle sans lui.

K. D.: Moi non plus. Ces films sont, avant tout, la vision de Sam. Ils seraient totalement différents s’il n’était pas là. Mais quoi qu’il arrive, Spider-Man 4 se fera parce que ces histoires rapportent vraiment beaucoup d’argent...

Pouvez-vous imaginer qu’on vous remplace ?
T. M. Cela a déjà été fait avec succès. Regardez Batman : plusieurs acteurs l’ont interprété et cela a vraiment bien fonctionné. Surtout quand Christopher Nolan a repris la franchise avec Christian Bale dans le rôle.

K. D.: Pour que cela marche, il faudrait changer tous les acteurs. J’ai du mal à penser que les fans accepteraient qu’une autre comédienne joue la fiancée de Spidey. A moins qu’on décide de choisir une nouvelle période dans la vie de Peter Parker, qui justifierait l’absence de Mary-Jane.