«The Order 1886»: Une polémique sur la durée du jeu

JEU VIDEO «The Order 1886», qui sort ce vendredi, s'est attiré les critiques de joueurs au sujet de sa durée de vie...

Joel Metreau

— 

Galahad, aux prises avec un Hybride dans The Order 1886.
Galahad, aux prises avec un Hybride dans The Order 1886. — ready at dawn / sony

Vu le coût à débourser pour un jeu vidéo sur console (de 60 à 70 euros), sa durée est devenue est un critère déterminant. Elle se calcule par le temps qu'on met à le parcourir, mais aussi par sa «rejouabilité» et par l'ajout ou non d'un mode multijoueur. The Order 1886 n'en possède pas. Pourtant, il s'agit d'un jeu de tir à la troisième personne, entrecoupé de longues et belles cinématiques, qui donnent parfois l'impression d'être plus spectateur qu'acteur du jeu. 

>> A lire: L'interview du directeur créatif du jeu

Pas si éloigné d'autres grosses productions

Il y a quelques jours, des critiques ont été émises sur la durée de The Order 1886. Comme relevé par le site Forbes, un joueur aurait posté une vidéo où il achève le jeu en 5h30. Ce qui est relativement peu. Pour Destructoid, la durée serait d'environ 7h. De notre côté, on l'estime à environ 10h-12h, cinématiques comprises, en jouant à un rythme pépère. « Après cette vidéo, des joueurs ont témoigné qu'ils l'avaient parcouru 10h ou 11h voire plus, explique Ru Weerasasuriy, directeur créatif. C’est étrange que personne n’ait relevé cela, mais beaucoup se sont pressés de commenter cette vidéo. La polémique est plus simple à entretenir. Personnellement, je ne veux pas l’alimenter.»

Une petite dizaine d'heures, ce qui n'est pas éloigné finalement d'autres grosses productions comme BioShock Infinite ou The Last of Us qui pouvait se terminer en dix heures. Plus récemment, Evolve proposait un maigre contenu solo, compensé par l'éventuel plaisir que les joueurs pouvaient avoir à s'affronter des heures en ligne. «Il y a beaucoup de jeux qui peuvent se jouer en cinq heures, témoigne Ru Weerasasuriy. Parfois, je n’ai pas le temps, alors je joue du début à la fin mais très vite. Et ce n’est pas par manque de respect pour ceux qui l’ont fait, mais éventuellement pour accéder rapidement à un élément que les développeurs ont mentionné.»

«Certaines attentes sont déçues, c’est normal»

Alors pourquoi ces critiques? «Quand on lance une nouvelle franchise, les gens ont une attente de ce que le jeu doit être. Certaines attentes sont déçues, c’est normal», pointe Ru Weerasasuriy. De notre côté, on lui fait part de notre surprise de découvrir que l'expérience cinématographique prend l'action. «On n'a jamais dit que ce serait un shooter plein d’action. Mais c’est dur de se battre contre les attentes des gens. Je me rappelle quand on a montré le premier trailer du jeu, à l’E3 en 2013 (vidéo ci-dessus), avec quatre personnages. Certains se sont imaginé qu’il s’agirait d’un jeu en coopération. Cette vidéo a engendré des réactions incroyables, on a l’impression d’avoir déçu des gens pour quelque chose qui n’existait pas.»