Des places à 10 euros pour les jeunes à l'Opéra de Paris

OPERA Stéphane Lissner, le nouveau directeur à l'Opéra de Paris, a dévoilé sa programmation et projets pour la prestigieuse institution...

20 Minutes avec AFP
— 
Philippe Jordan, Stephane Lissner et Benjamin Millepied, la novuelle équipe de l'Opéra de Paris.
Philippe Jordan, Stephane Lissner et Benjamin Millepied, la novuelle équipe de l'Opéra de Paris. — Francois Mori/AP/SIPA

Un vent nouveau souffle sur le ballet de l'Opéra de Paris. «Osez»! Le mot d'ordre de Stéphane Lissner pour sa première saison comme directeur à l'Opéra de Paris imprime la programmation 2015/16 dévoilée mercredi, avec des metteurs en scène radicaux, comme Romeo Castellucci et Dmitri Tcherniakov et le lancement d'avant-premières à 10 euros pour les jeunes.

25.000 places à 10 euros

L'Opéra de Paris lance pour les jeunes de moins de 28 ans treize «avant-premières» à 10 euros, soit 25.000 places, dont une moitié sera réservée à travers des associations à un public défavorisé. «Nous devons ouvrir l'opéra à un public qui n'a pas forcément les moyens de venir à des spectacles», a souligné Stéphane Lissner.

«Face à la crise, il faut être offensif»

«Face à la crise, il faut être offensif et produire plus», estime l'ancien patron de la Scala de Milan, qui programme en dépit des restrictions budgétaires 18 nouvelles productions contre 14 reprises. «Cela génère des financements, attire le public, les mécènes, les coproductions, la télévision, les tournées...»

Entre la tradition défendue par son prédécesseur Nicolas Joel et le radicalisme d'un Gérard Mortier (2004 à 2009), «Mon choix, c'est de présenter les deux, Moïse et Aaron de Schönberg et la trilogie populaire de Verdi!», lance  Stéphane Lissner.

Le répertoire est surtout représenté par Verdi, avec deux nouvelles productions - Rigoletto, Le Trouvère et la reprise de La Traviata. Parmi les metteurs en scène réputés «radicaux», le Polonais Krzysztof Warlikowski montera Le Château de Barbe Bleue de Bela Bartok et La Voix Humaine de Francis Poulenc. Et Dmitri Tcherniakov mettra en scène une soirée opéra-ballet mariant Lolanta et Casse-Noisette de Tchaïkovski, avec cinq chorégraphes différents.

«Un projet artistique sur six ans»

Stéphane Lissner annonce «un projet artistique sur six ans» avec le directeur musical Philippe Jordan et le directeur de la danse Benjamin Millepied.

Un cycle Berlioz, avec La Damnation de Faust, se poursuivra les saisons suivantes pour culminer avec Les Troyens pour les 30 ans de l'Opéra Bastille en 2019.Un autre cycle de trois créations mondiales «autour de la littérature française» débutera en 2016/17, a annoncé le nouveau patron de l'opéra.

L'ex-étoile du New York City Ballet et époux de l'actrice Natalie Portman, Benjamin Millepied fait la part belle aux Américains. La saison s'ouvre sur Balanchine, fondateur du New York City Ballet où Benjamin Millepied a fait ses débuts, et se clôt sur une création mondiale de William Forsythe, nouveau «chorégraphe associé». Maguy Marin revient après plus de 20 ans d'absence. Jérôme Bel et Christopher Wheeldon, brillant chorégraphe de la comédie musicale An American in Paris cet hiver, sont au programme.