Katel assure son chant au Printemps

FESTIVAL Le Printemps de Bourges, qui débute aujourd'hui, devrait une fois encore révéler de nouveaux talents. Après Nosfell...

Isabelle Chelley

— 

Le Printemps de Bourges, qui débute aujourd'hui, devrait une fois encore révéler de nouveaux talents. Après Nosfell, Anaïs, Zebda ou Manu Chao, l'édition 2007 mise sur Katel, qui se produira demain et jeudi au théâtre Saint-Bonnet. Au­teur, compositrice et interprète, Katel n'a sorti qu'un premier mini-album de chansons rock, râpeuses et littéraires, Raides à la ville. Mais c'est presque une habituée du festival.« L'an dernier, explique-t-elle, j'y ai joué quatre soirs de suite avec mon groupe, dans un bar du off. On voulait capter l'attention des maisons de disques et des programmateurs. Juste après, on a reçu des propositions très concrètes d'éditeurs et de labels. » Cette année, Katel revient à Bourges sans ses trois musiciens, histoire de faire découvrir au public ses chansons dans toute leur simplicité. « Et je joue l'après-midi. C'est spécial, mais j'aime sortir de l'idée qu'on se fait d'un concert rock. »D'ailleurs, Katel n'est pas une artiste au parcours classique. A l'inverse de la majorité des musiciens débutant par le live, elle a commencé par écrire des chansons, inspirée par le romantisme noir de Rimbaud, bien avant d'intégrer un groupe. « Le premier concert a été un choc, je me suis dit que je voulais vraiment faire ça. » Confortée dans sa vocation par un passage au Festival d'Avignon, où elle a reçu un bon accueil en chantant aux terrasses des cafés, Katel a tenté de percer. Non sans difficulté. « On dit qu'il faut faire de la scène, mais les programmateurs ne veulent pas de vous si vous n'êtes pas connu. » D'où ses concerts à l'arrache à Bourges en 2006, qui auront au moins permis ce Printemps 2007, plus officiel. « J'enchaînerai ensuite les gros festivals comme les Eurockéennes, les Nuits Botaniques ou les Francofolies. En attendant, je travaille sur de nouveaux titres pour le disque, remanié, qui ressortira cet été. »