VIDEO. Les Simpsons, George Clooney et Spirou sont «Charlie»

CULTURE Les hommages à «Charlie Hebdo» continuent, tandis que le réalisateur Luc Besson adresse une lettre ouverte à son «frère musulman»...

J.M.

— 

L'hommage des Simpsons à «Charlie Hebdo».
L'hommage des Simpsons à «Charlie Hebdo». — The Simpsons / Gracie Films / FOX

Les Simpsons ont rendu un hommage à Charlie Hebdo. Dimanche soir sur la chaîne américaine Fox, à la fin de l’épisode hebdomadaire, la série d’animation a représenté Maggie, sur fond tricolore bleu blanc rouge. Elle tient un drapeau noir où est écrit «Je suis Charlie». Ce dessin, avec la robe qui dénude une épaule du bébé, rappelle fortement La Liberté guidant le peuple, le tableau d’Eugène Delacroix.

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce qui est de la bande dessinée, la couverture d’un hors-série Spirou a été dévoilée ce lundi par les éditions Dupuis. On y voit le héros ouvrir sa veste de groom, sur un tee-shirt sombre «Je suis Charlie». L'éditeur s'en est expliqué sur son site: «En affirmant ''Je suis Charlie", comme tant d’autres déjà, Le Journal Spirou et les Éditions Dupuis s’unissent à tous ceux qui défendent avec force la libre circulation des idées.» Et quand bien même Le Journal Spirou n'est pas «un journal politique», mais «de divertissement», il «défend la liberté, la solidarité, la tolérance, l’amitié, l’intelligence et l’humour. Sans liberté de la presse, pas de démocratie». Le hors-série sera proposé à la vente en kiosque le 16 janvier, pour la somme de 2,40 euros.

Jared Leto: «On vous aime, je suis Charlie»

Ce week-end, le slammeur Grand Corps Malade avait fait circuler sur le Web. Et lors des Golden Globes, dimanche soir outre-Atlantique, l'acteur Jared Leto s'était écrié en français: «On vous aime, je suis Charlie». Tout comme George Clooney, qui a ajouté: «Il y avait des millions de gens qui ont marché, pas seulement à Paris, mais dans le monde entier. Il y avait des chrétiens, des juifs, des musulmans, des leaders de tous les pays. Et ils n'ont pas défilé pour protester mais pour soutenir une idée: ''Nous ne marcherons pas dans la peur".»

Une lettre ouverte de Luc Besson

Par ailleurs, ce week-end Luc Besson avait adressé une lettre ouverte à son «frère musulman». Le réalisateur français de Lucy égrénait les maux qui pouvait toucher ce frère, comme une société «basée sur l’argent, le profit, la ségrégation, le racisme». Luc Besson partage le désarroi du destinataire de la lettre: «Dans certaines banlieues, le chômage des moins de 25 ans atteint 50%. On t’écarte pour ta couleur ou ton prénom. On te contrôle dix fois par jour, on t’entasse dans des barres d’immeubles et personne ne te représente. Qui peut vivre et s’épanouir dans de telles conditions?». 

En conclusion, le réalisateur l'invite à «prendre le pouvoir et jouer avec les règles»: «Prends le pouvoir démocratiquement, aide tous tes frères. Le terrorisme ne gagnera jamais.»