«Charlie Hebdo»: Déclaration commune contre la barbarie des ministres de la culture européens

CHARLIE HEBDO Les 28 ministres de la Culture de l'Union Européenne font une déclaration après les attentats contre «Charlie Hebdo»...

A.C. avec AFP

— 

Fleur Pellerin, la ministre de la Culture; dans les locaux de Libération qui accueille les survivants de Charlie Hebdo le 9 janvier 2015
Fleur Pellerin, la ministre de la Culture; dans les locaux de Libération qui accueille les survivants de Charlie Hebdo le 9 janvier 2015 — Sipa

Les ministres chargés de la Culture des 28 pays de l'Union Européenne ont fait front commun dimanche pour s'engager à défendre la liberté d'expression et de création, en condamnant la «barbarie» qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo.

Cet attentat «innommable» visait «à restreindre la liberté de penser, s'exprimer et créer», qui sont «des valeurs fondamentales de la démocratie européenne», ont dénoncé les ministres, dans un communiqué commun rendu public par la présidence lettone de l'UE.

Les arts contre l'ignorance

«Nous n'acceptons pas les tentatives des terroristes d'imposer leur propres normes. Depuis des temps immémoriaux les arts ont inspiré la réflexion, faisant surgir de nouvelles idées et luttant contre l'intolérance et l'ignorance», poursuit la déclaration.

«Nous restons solidaires pour défendre la liberté d'expression et nous engageons à protéger le droit des artistes à créer librement», ajoutent ces ministres.