«After» sort en librairie ou la folle histoire d’un livre lu plus d’un milliard de fois

LITTERATURE Le premier volume de la saga écrite par Anna Todd, consacré aux One Direction, a rencontré un succès phénoménal sur le Web. Il sort en France ce vendredi...

Anne Demoulin

— 

L'auteure d'«After», Anna Todd.
L'auteure d'«After», Anna Todd. — ADMEDIA/SIPA

Un triomphe. After, la fan fiction à l’eau de rose d’Anna Todd, jeune américaine de 25 ans, a été téléchargée plus d’un milliard de fois sur le Web. Ce livre, consacré au boys band britannique, les One Direction, sort en librairie ce vendredi. Il a été tiré à 180.000 exemplaires, soit plus que le prochain roman de Michel Houellebecq.

Une fan fiction écrite sur un smartphone

Anna Todd vit au Texas et enchaîne les petits boulots. Elle s’ennuie et passe beaucoup de temps sur Internet pour scruter les aventures de son groupe préféré, les One Direction.

Au bout de quelques mois, elle se met à écrire sur son smartphone une fan fiction, un feuilleton à l’eau de rose, sur ses idoles, principalement axée sur Harry Styles, le beau chanteur brun du groupe.

«Je ne sais pas comment écrire autrement: je suis une lectrice devenue écrivain. Je fais ça sur mon téléphone quand je suis à l’épicerie, quand j’en ai marre de me balader», confie-t-elle à nos confrères de Rue89.

Une saga publiée sur Internet

Elle publie ces micro-histoires sur Twitter, Instagram et sur le site d'écriture Wattpad. L’engouement pour After, le nom qu’Anna Todd, a donné à sa fiction, est fulgurant. Elle décide de se consacrer entièrement à son écriture.

Dans After, Tessa, une jeune fille blonde, studieuse et vierge, s’entiche d’Hardin, un bad boy ténébreux, tatoué, provocateur, cruel et alcoolique. Avec lui, elle découvre le désir et l’érotisme.

After mixe donc les codes d’une fan fiction (le personnage principal est inspiré d’une célébrité), du mommy porn, genre rendu populaire par 50 Nuances de gris, et le roman à l’eau de rose. Les quatre volumes de la saga comptabilisent un milliard de téléchargements.

Un phénomène qui attire éditeurs et studio

Le succès n’échappe pas aux éditeurs. La maison d'édition américaine Simon & Schuster a obtenu les droits d'After pour un montant à six chiffres. Le livre est vendu dans 26 pays, et en France, selon l'éditeur Hugo et Compagnie, il sera le plus gros tirage de la rentrée littéraire de janvier. La Paramount a acquis les droits d’adaptation au cinéma. Aucune date de sortie n’a été annoncée pour le moment.

A la différence de 50 Nuances de gris, After, est toujours lisible sur Wattpad. Reste à connaître, son accueil en librairie ce vendredi.